“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le souverain au chevet d’espèces menacées

Mis à jour le 23/07/2019 à 10:02 Publié le 23/07/2019 à 10:02
Invité à la cérémonie des awards de la fondation Rhino Conservation, le souverain a salué l’engagement de ceux qui luttent contre le braconnage et le trafic des cornes de rhinocéros.

Le souverain au chevet d’espèces menacées

En visite pour trois jours en Afrique du Sud, le prince Albert II est venu apporter son soutien à des organismes qui œuvrent pour la défense d’espèces en voie de disparition

Arrivé dimanche sur la terre natale de son épouse, le prince Albert II a entamé une visite de trois jours en Afrique du Sud. Un voyage au cours duquel le souverain a choisi de faire montre de son soutien à des ONG qui défendent la biodiversité et les espèces animales en voie de disparition.

Ainsi, dimanche soir à Johannesburg, le souverain a assisté à la remise des prix de la fondation Rhino Conservation Awards. Cette fondation, aidée par le gouvernement sud-africain, lutte contre le braconnage et le trafic des cornes de rhinocéros qui menacent directement l’espèce.

Au cours de la soirée, le Prince a été distingué pour son engagement dans la défense des animaux menacés de disparition par l’association Game Rangers of Africa, organisme qu’il soutient depuis 2014.

Une visite du parc Kruger

Dans son discours devant l’assemblée, le souverain a d’ailleurs rendu un hommage appuyé aux rangers « qui sont les héros au quotidien de la défense de la biodiversité ». Il a aussi rappelé « qu’un million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction dans un proche avenir, soit une espèce sur huit ».

La défense des espèces en voie de disparition est d’ailleurs un des terrains d’actions de la Fondation Prince Albert II.

Depuis sa création en 2006, la Fondation a notamment apporté son soutien à plusieurs projets de protection d’animaux menacés, tels que les grands singes d’Ouganda ou les tigres de l’Amour en Chine.

Hier, le prince Albert II devait poursuivre son séjour en Afrique du Sud par une visite du parc Kruger, désigné comme la plus grande réserve animalière du pays, qui couvre près de 20 000 km2. Le souverain sera également, ce mardi, l’un des speakers de la conférence internationale, « Species on the Move » qui réunit scientifiques et défenseurs de l’environnement dans le centre de conférences du parc.

À Johannesburg dimanche soir, le souverain a reçu un prix décerné par l’association Game Rangers of Africa, qui œuvre pour la défense de la biodiversité.
À Johannesburg dimanche soir, le souverain a reçu un prix décerné par l’association Game Rangers of Africa, qui œuvre pour la défense de la biodiversité. Gaëtan Luci/Palais princier
Pour ses actions et celles de sa Fondation, le prince Albert II a été distingué par la Game Rangers Association of Africa.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.