“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le soutien au Programme alimentaire mondial

Mis à jour le 26/09/2018 à 05:16 Publié le 26/09/2018 à 05:16
Martine Garcia Mascarenhas (FAO et PAM), Stephanie Hochstetter Skinner-Klee, directeur des Organismes onusiens ayant leur siège à Rome, et Lisa Battaglia (étudiante stagiaire).	(DR)
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Le soutien au Programme alimentaire mondial

L'ambassade de Monaco en Italie a participé, le 14 septembre, à la réunion annuelle du conseil de la FAO et des conseils d'administration du Programme alimentaire mondial (PAM) ainsi que du Fonds international de développement agricole (FIDA), les trois agences des Nations unies chargées d'éradiquer la faim.

L'ambassade de Monaco en Italie a participé, le 14 septembre, à la réunion annuelle du conseil de la FAO et des conseils d'administration du Programme alimentaire mondial (PAM) ainsi que du Fonds international de développement agricole (FIDA), les trois agences des Nations unies chargées d'éradiquer la faim.

En réponse à la réforme du Secrétaire général des Nations unies, qui vise à réduire l'écart entre l'assistance humanitaire et l'aide au développement, un Mémorandum d'entente sur cinq ans a été signé par ces trois organismes, le 6 juin dernier, date de son entrée en vigueur. Ce mémorandum a pour objectif de renforcer la collaboration des trois organismes, au niveau mondial, régional et national, et d'aider les pays à atteindre leurs objectifs de développement durable, en particulier le N°2 - « Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l'agriculture durable ».

Une présentation de l'approche régionale au Sahel, qui répond à une situation alarmante d'insécurité alimentaire et nutritionnelle concernant 16 millions de personnes, causée notamment par les effets des changements climatiques, a été effectuée à cette occasion.

La coopération monégasque, en partenariat avec le PAM, soutient un programme de fortification alimentaire au Niger, dans le cadre de l'Initiative intitulée 3N « Les Nigériens nourrissent les Nigériens », émanant du président de la République nigérienne, dont l'objectif est de rendre durables les moyens d'existence des populations affectées par les crises alimentaires et/ou catastrophes naturelles et améliorer les instruments de prévention.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.