“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le sort du patrimoine remis entre les mains d’un Conseil

Mis à jour le 19/01/2019 à 05:06 Publié le 19/01/2019 à 05:06
La présentation du Conseil du Patrimoine a eu lieu ce jeudi, au Théâtre des Variétés.

La présentation du Conseil du Patrimoine a eu lieu ce jeudi, au Théâtre des Variétés. J.D.

Le sort du patrimoine remis entre les mains d’un Conseil

Un an et demi après la promulgation de la loi relative à la préservation du patrimoine national, puis la création de l’Institut de patrimoine, un Conseil est maintenant en place

Un Conseil du patrimoine vient d’être installé par le ministre d’État, Serge Telle. La présentation des membres a été faite devant nombre d’acteurs culturels, jeudi, au Théâtre des Variétés.

S’il a fallu presque dix ans pour passer de la première proposition de loi déposée en juin 2008, à l’initiative de Michèle Dittlot, à la promulgation de la loi en juin 2017, un an et demi a encore été nécessaire pour installer le Conseil du Patrimoine prévu par le texte législatif.

Il y a d’abord eu, en décembre 2017, la création de l’Institut du Patrimoine, sous la direction de Patrick Simon, Julien Cellario étant responsable des opérations patrimoniales. Jeudi, ce fut donc l’installation du Conseil du Patrimoine présidé par Rainier Boisson, Thomas Fouilleron étant vice-président.

Le Conseil du Patrimoine aura pour mission de « formuler des propositions de nature à orienter ou à améliorer l’identification, la protection, la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct