“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Sensai s'installe au Portier

Mis à jour le 17/09/2016 à 05:11 Publié le 17/09/2016 à 05:10
Alberte et Jean-Pierre Escande ont réinventé ce restaurant pour célébrer le fait maison et le manger sain.

Alberte et Jean-Pierre Escande ont réinventé ce restaurant pour célébrer le fait maison et le manger sain. Jean-François Ottonello

Le Sensai s'installe au Portier

Sept ans après la fermeture de leur hôtel Terminus à la Condamine, Alberte et Jean-Pierre Escande sont de retour dans la restauration monégasque.

Sept ans après la fermeture de leur hôtel Terminus à la Condamine, Alberte et Jean-Pierre Escande sont de retour dans la restauration monégasque. Au Larvotto, cette fois. Après un an de travaux, l'ex-Piedra del Sol de l'avenue du Portier est devenu Sensai. Comprenez un mariage des sens et des saisons pour ce restaurant qui fait l'actualité de la rentrée monégasque.

Un mot d'ordre : le manger sain et le fait maison. Suivant une tendance déjà développée dans de nombreux établissements, « mais avec l'envie depuis longtemps de créer quelque chose qui n'existait pas en suivant un calendrier culinaire », note Jean-Pierre Escande. C'est le concept d'offrir une carte avec des produits du terroir choisis par saison.

Melting-pot culinaire

« Nous sommes partis sur une sélection de plats et de recettes. En donnant de la souplesse à la carte qui s'adapte selon la production et les produits que nous trouvons, avec souplesse », détaille le chef Pascal Silman. Il y a dix ans, c'est lui qui a lancé le Maya Bay. Après quelques années en Israël et dans de grandes maisons, il a choisi de suivre le couple Escande dans cette nouvelle aventure. Entouré par une brigade de quatorze personnes, Pascal Silman exerce dans la cuisine ouverte sur la salle mêlant des influences autant de Provence que d'Orient à sa cuisine méditerranéenne. Un melting-pot qui tient la route dans l'assiette avec un pain fait maison.

Passionnée de design, Alberte Escande, par ailleurs toujours président de l'association des industries hôtelières monégasques, s'est, pour sa part, chargée de donner vie au lieu. En choisissant des créations originales dans une ambiance mêlant le beige, marron et doré, elle a donné au Sensai ses atouts séduction.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct