“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le salon Magic se délocalise à Kyoto en novembre prochain avant de revenir à Monaco au printemps 2019

Mis à jour le 30/08/2018 à 08:59 Publié le 30/08/2018 à 10:15
Le salon MAGIC se délocalise à Kyoto le 10 novembre avant de revenir à Monaco le 9 mars 2019.

Le salon MAGIC se délocalise à Kyoto le 10 novembre avant de revenir à Monaco le 9 mars 2019. Photo Jean-François Ottonello

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Le salon Magic se délocalise à Kyoto en novembre prochain avant de revenir à Monaco au printemps 2019

L'organisateur du rendez-vous dédié aux mangas, jeux vidéos et cosplay, avait annoncé lors de la 4e édition du Magic, en février au Grimaldi Forum, la tenue d'un événement similaire au pays du soleil levant. Aujourd'hui, c'est du concret.

MAGIC. Cinq lettres pour Monaco Anime Game International Conferences. Les puristes connaissent bien cet acronyme. Pour les profanes, il s’agit là du rendez-vous dédié aux mangas, jeux vidéos et cosplay, pensé par Shibuya Productions dont la cinquième édition est attendue le 9 mars 2019 à Monaco.

En attendant, le salon se délocalise. Et pas n’importe où. A Kyoto au Japon, fief historique du manga. Rien de nouveau, certes, puisque Cédric Biscay, fondateur de Shibuya Productions, l’avait déjà annoncé au terme de la quatrième saison monégasque.

Mais, voilà, on en sait désormais un peu plus sur la tenue imminente de cette grand-messe de la pop culture, réclamée en personne par le maire de la mégalopole japonaise à l’aube de l’été 2017.

"Ce sera le 10 novembre 2018 dans les studios de cinéma où tournait Akira Kurosawa (Les Sept Samouraïs, NDLR).C’est le cadre parfait! jubile-t-il. On va faire venir des grands auteurs de manga, des créateurs de comics et de jeux vidéos. Lors de conférences et tables rondes, ils parleront de leur travail, viendront faire des annonces."

Des grands noms

Si, pour l’heure, Cédric Biscay ne dévoile pas toutes ses cartes, il consent tout de même à lâcher le nom d’un prestigieux invité: Yoshitaka Amano, créateur des personnages de la saga FinalFantasy.

Autres moments phare de la journée: des démonstrations de dessins et un concours international de cosplay, ces mordus de fantastique qui jouent le rôle de leur personnage fétiche en imitant leur costume, leurs cheveux et leur maquillage.

"On en fera venir une dizaine contre seize à Monaco", annonce Cédric Biscay, toujours sur un nuage. "Faire ce salon dans le pays du manga, c’est énorme.C’est un peu comme si on appelait des sommeliers japonais en France, caricature-t-il dans un trait d’humour, avant de remercier le premier magistrat de Kyoto. C’est un homme ouvert d’esprit, avant-gardiste et ouvert sur l’art."

Quant au cinquième épisode du volet monégasque, on attend déjà des grands noms du milieu. Kazuki Takahashi, créateur de Yu-Gi-Oh! et Chris Claremont, scénariste des X-Men. Du lourd, en somme. En attendant la suite.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.