“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Roi se meurt ce samedi au Théâtre Daner

Mis à jour le 24/10/2018 à 05:06 Publié le 24/10/2018 à 05:06
« Le Roi se meurt » d'Eugène Ionesco, une pièce bien rythmée et... vivante !

« Le Roi se meurt » d'Eugène Ionesco, une pièce bien rythmée et... vivante ! S.I.

Le Roi se meurt ce samedi au Théâtre Daner

L'association « Art'Scène 06 » va présenter ce samedi 27 octobre au Théâtre Michel-Daner, « Le Roi se meurt », une pièce référence du dramaturge et écrivain roumano-français, Eugène Ionesco, figure emblématique du théâtre de l'absurde.

L'association « Art'Scène 06 » va présenter ce samedi 27 octobre au Théâtre Michel-Daner, « Le Roi se meurt », une pièce référence du dramaturge et écrivain roumano-français, Eugène Ionesco, figure emblématique du théâtre de l'absurde. Une pièce bien rythmée mise en scène par Fabien Duprat, comédien, chanteur et metteur en scène professionnel, qui produit en France dont à Avignon.

En 1962, au sortir d'une grave maladie, Ionesco écrit « Le Roi se meurt » en quinze jours, comme s'il voulait conjurer le mal.

L'auteur de « La Cantatrice chauve » est alors déjà connu pour le comique grinçant de ses farces tragiques. Une veine comique que l'on retrouve dans « Le Roi se meurt », pièce où il porte pourtant à la scène, une métaphore de la mort.

Bérenger est le roi d'un royaume touché par un drôle de cataclysme. Dans ce pays jusqu'alors florissant, tout se dérègle et meurt lentement, les hommes comme les plantes…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct