“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Rocher à l'heure pascale

Mis à jour le 15/04/2017 à 05:07 Publié le 15/04/2017 à 05:07
L'archevêque a donné le pas au chemin de croix.

Le Rocher à l'heure pascale

Le week-end de Pâques s'est ouvert hier par le chemin de croix et la procession du Christ mort dans les ruelles de Monaco-ville. Un rendez-vous solennel suivi par de nombreux fidèles

Temps fort de la foi catholique, la célébration de Pâques a démarré hier au terme d'une spirituelle semaine sainte. À 12 h 30, les fidèles se sont retrouvés place d'Armes, autour du clergé, pour entamer le chemin de croix jusqu'à Monaco-ville, évoquant la passion de Jésus. En ouvrant la marche, l'archevêque Bernard Barsi a cité le père Nawras, jésuites syrien, pour émettre une pensée « à nos frères chrétiens d'Orient ».

Dans la soirée, l'heure était venue de la procession du Christ mort dans les ruelles de Monaco-ville.

Fait rare cette année, en raison de la convergence des calendriers, la célébration de Pâques est fêtée à la même date par l'ensemble des chrétiens. « Il faudra attendre 2034 pour que pareille circonstance se reproduise », note le chanoine Patrick Keppel. Ainsi, 25 ministres de confessions différentes, participeront à une célébration œcuménique ce lundi, à laquelle les membres des communautés anglicane, arménienne, catholique, orthodoxe et protestante sont invités.

Temps fort de la célébration pour les catholiques, la procession organisée chaque année l'avant-veille de Pâques a rassemblé hier soir les fidèles à Monaco-ville.
Temps fort de la célébration pour les catholiques, la procession organisée chaque année l'avant-veille de Pâques a rassemblé hier soir les fidèles à Monaco-ville. Michael Alesi

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct