“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le rallye du coeur : un tour de circuit pour la bonne cause

Mis à jour le 02/06/2019 à 10:17 Publié le 02/06/2019 à 10:17

Le rallye du coeur : un tour de circuit pour la bonne cause

L’association Monaco Disease Power proposait hier, et aujourd’hui encore, à de généreux donateurs de faire un tour de circuit à bord d’une voiture de collection. 3000 e ont été récoltés

Une invasion. Ce week-end, il n’y a pas une artère de la Principauté où l’on ne croise pas un bolide aux courbes vertigineuses, à la carrosserie clinquante et aux pots d’échappement qui pétaradent bien volontiers. Plus que d’ordinaire, il faut bien l’avouer. Salon Top Marques oblige. A ces supercars, comme on les surnomme dans le jargon des passionnés automobiles, s’est ajoutée, hier et aujourd’hui encore, une flotte de voitures de collection. Là, pas de tours de Monaco pour la frime. Mais pour une cause caritative joliment baptisée « Rallye du cœur ».

Au départ de la place du Casino, l’association Monaco Disease Power propose aux âmes généreuses de rouler sur le circuit de F1 au volant de l’une des quinze voitures d’antan stationnées en ligne. Cinquante euros pour être passager. Et si le visiteur aligne vingt euros de plus, il peut même en prendre le volant. « L’argent donné permet de nous soutenir dans nos actions. On soutient des enfants et adultes venus d’instituts spécialisés qui ont un handicap mental ou un autisme ainsi que leurs familles. Lors de journées, on réalise des activités socio-éducatives avec eux : piscine, patinoire, randonnée, événements comme la Fête du citron ou le Carnaval de Nice. On a aussi réalisé deux maisons de répit pour un accueil de 40 personnes au total », explique Muriel Natali-Laure, la dynamique présidente.

Des véhicules qui ont une histoire

Devant elle, des véhicules qui n’en finissent pas d’attirer les regards curieux. Ici, une AC Cobra 427. Là-bas, une Rolls Royce Corniche. Sans parler de celles qui font ressurgir quelques délicieux souvenirs. « Il y a cette Mercedes 190 SL. La Princesse Grace en avait une à l’écran dans High Society. Mais aussi la Ferrari 308 GTS comme dans Magnum. Ou encore l’Aston Martin DBS qu’on retrouve dans Amicalement vôtre avec Roger Moore, détaille Fabrice Le Roy, le gérant de Rent a Classic Car qui a gracieusement mis à disposition ses voitures de location le temps d’un week-end. Je le fais car cela permet de partager une passion avec des donateurs pour quelques minutes, une journée. Il y a aussi la volonté de vivre une expérience différente avec mes équipes. Enfin parce qu’il faut oser parler du handicap. Il a fallu un an et demi pour que je sache que mon meilleur ami avait un enfant autiste. Pour les familles, le diagnostic est parfois dur à accepter. Quand j’ai rencontré Muriel, elle m’a bouleversé car elle transforme ce qui est incontestablement une épreuve en une extraordinaire énergie positive. »

Une énergie qui s’est clairement ressentie au moment d’embarquer les généreux donateurs sur le tourniquet monégasque.

De la place du Casino, en passant par le virage du Fairmont, le tunnel, la chicane du port et la montée d’Ostende. Et ce, en dépit des embouteillages constatés sur les 3,337 km du mythique tracé. Pour la première journée, 3 000 euros ont été récoltés par Monaco Disease Power. En attendant celle d’aujourd’hui puisque l’association remet ça !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct