Le quai du Stade à Bandol refait à neuf, préambule d’un vaste chantier

Parce qu’il était devenu instable, l’ouvrage portuaire a été entièrement réhabilité. Ces travaux marquent le début de la transformation des abords du stade Deferrari.

J. P. Publié le 12/05/2021 à 17:35, mis à jour le 12/05/2021 à 17:35
Les adjoints Philippe Rocheteau et Jean-Pierre Chorel sur le quai flambant neuf du Stade. D’autres travaux sont prévus sur le port de Bandol, qui compte 1.600 places. Photo J. P.

Le quai du Stade, ainsi nommé car situé en bordure du parking du stade Deferrari, a été réhabilité. "Le quai datait d’une cinquantaine d’années et présentait un affaissement. Malgré quelques reprises ponctuelles, il était temps de le refaire entièrement, explique Jean-Pierre Chorel, l’adjoint en charge des travaux notamment. Les pieds du quai n’étaient pas enfouis assez profondément et, avec le temps, des brèches se sont créées et le remblai commençait à fuir."

Face au risque d’effondrement, la Ville a donc décidé de reprendre l’ouvrage dans sa totalité, pour un montant de 1,6 million d’euros, prélevé sur le budget annexe du port. "Ces travaux, réalisés entre janvier et avril, ont donc été financés par les usagers du port uniquement", a tenu à préciser Philippe Rocheteau, 4e adjoint et p.-d.g. de la Sogeba (l’instance dirigeante du port).

Fixé par 16 mètres de fond

"Désormais, le quai est bien fixé, grâce à des palplanches (des plaques de métal ondulées) solidement enfouies par 16 mètres de fond", détaille M. Chorel.

L’ouvrage a été quelque peu rehaussé par rapport au précédent, en prévision de la montée des eaux et du risque de submersion. "Mais il a été conçu pour pouvoir être encore rehaussé au cas où, sans nécessiter de trop lourds travaux", complète M. Rocheteau.

Bientôt de nouvelles pannes

La Ville a profité du changement de revêtement pour enfouir les réseaux (3 km en tout) et a même prévu un fourreau pour y passer prochainement la fibre optique pour améliorer l’accueil des plaisanciers.

 

Le quai du Stade dessert les pannes A, B (récemment refaites), C, D ainsi que la panne dite touristique, près de la mer.

Cette dernière, vieillissante, sera remplacée au terme d’un chantier qui doit débuter en janvier prochain et durer quatre mois.

La construction de deux nouvelles pannes, côté rue, est également prévue, mais pas encore planifiée.

Un pôle commercial dédié au nautisme

La réhabilitation du quai du Stade marque le premier changement visible d’une vaste transformation de ce côté-là de la ville. Si les détails du projet global restent à préciser, M. Rocheteau a bon espoir qu’il verra le jour avant la fin du mandat.

Il peut même confier qu’à la place des stationnements collés au stade, la Ville envisage la construction d’un parking avec étage. Et en façade de ce futur bâtiment, débordant un peu sur le quai refait, l’idée d’un pôle nautique est en passe de se concrétiser.

Les travaux pourraient même commencer d’ici un an ou deux: "Il s’agira d’un pôle commercial réunissant toutes sortes d’activités liées à la mer: accastillage, école de voile, plongée, loueurs de bateaux, etc."

Concernant l’esthétisme du revêtement choisi pour le quai du Stade, "que certains jugent très quelconque, style routier", admettent les élus, ils font remarquer que "c’est du provisoire: on s’est dit que ça ne servait à rien de faire du qualitatif alors qu’il va sûrement falloir casser dans un an, en fonction du choix des architectes du pôle nautique."

PISTE CYCLABLE ET JEUX POUR ENFANTS

Autre certitude: le quai accueillera une piste cyclable, qui là aussi s’inscrira dans un projet d’envergure: "Nous prévoyons de créer une piste cyclable qui partira de l’entrée de Bandol (en face de La Réserve), longera tout le bord de mer, passera par ce quai, et contournera le stade."

L’idée de ces nouveaux aménagements, qui comprendront entre autres, aussi, des jeux pour enfants, c’est de faire venir les gens et de faire vivre ce secteur bien moins fréquenté que l’hyper-centre. Il offre pourtant l’un des plus beaux points de vue de la station balnéaire.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.