“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le Printemps des Arts s’invite au collège André-Maurois

Mis à jour le 02/04/2019 à 10:20 Publié le 02/04/2019 à 10:20
Le clarinettiste Alain Billard est venu à la rencontre des collégiens de Maurois pour leur présenter son instrument et son parcours.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Printemps des Arts s’invite au collège André-Maurois

Toute la classe de sixième D du collège André-Maurois est en effervescence ce matin-là en salle de musique, car elle s’apprête à accueillir le clarinettiste de renommée internationale, Alain Billard.

Toute la classe de sixième D du collège André-Maurois est en effervescence ce matin-là en salle de musique, car elle s’apprête à accueillir le clarinettiste de renommée internationale, Alain Billard. La veille, il jouait à Monaco, dans le cadre du « Printemps des Arts » et n’a pas hésité à faire une intervention pédagogique dans la classe de Lydia Pradelli, le professeur de musique de l’établissement.

La séance commence par la présentation de son instrument, la clarinette, qu’il commence dès l’âge de 5 ans avant de s’essayer à la clarinette basse. Les élèves écoutent avec attention son parcours, ses anecdotes, ses voyages qui, - grâce à la musique - l’ont mené aux quatre coins du monde. Les élèves curieux n’hésitent pas à enchaîner les questions :

« Vous jouez combien d’heures par jour ? » « Parfois, il m’est arrivé de m’entraîner jusqu’à douze heures selon la préparation des concerts. »

Impressionnant ! Puis il commence à jouer devant les élèves admiratifs, interprétant un répertoire très varié : Stravinsky, Berlioz, Gershwin et sa fameuse « Rhapsody in blue »...

Il raconte aussi sa passion pour la musique contemporaine (il est membre de l’Ensemble intercontemporain depuis 1995, N.D.L.R.). Et à la surprise générale, il improvise une œuvre en direct, demandant aux élèves ce qu’ils désirent entendre la joie, la tristesse, la colère… Une heure qui passera trop vite ! Hélas, le musicien doit déjà repartir à Paris pour d’autres concerts.

Un beau moment de partage musical pour ces collégiens ravis.

Depuis trois ans, le collège André-Maurois accueille de prestigieux musiciens grâce à son partenariat avec le Festival du « Printemps des Arts de Monte-Carlo » et l’Éducation nationale.

Ainsi, jeudi, les collégiens assisteront au concert des sonates pour piano de Franz Liszt avec le pianiste Josquin Otal (lire nos pages Monaco).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.