Le prince Albert II en visite deux jours à Paris pour rendre hommage à Albert Ier

Concentrées naturellement en Principauté, les commémorations du centenaire de la disparition du prince Albert Ier (1848-1922) auront cette année voyagé de l’Allemagne à la Norvège, en passant par le Portugal, l’Espagne et les Pyrénées françaises. Des pérégrinations à l’image du Prince explorateur qu’était Albert Ier.

T.M. Publié le 06/12/2022 à 08:40, mis à jour le 06/12/2022 à 13:29
Le prince Albert Ier dans les Hautes-Pyrénées en 1917. (Photo Archives Palais princier IAM)

Un Prince impliqué de près dans la diplomatie internationale, dont la carrière politique et scientifique aura pris de l’ampleur depuis Paris, son lieu de naissance et de décès. Capitale où il aura participé à deux Expositions universelles et créé autant de Fondations: l’Institut océanographique et l’Institut de paléonthologie humaine.

2 jours d’hommage

Ces deux prochains jours, la France rendra ainsi hommage à l’homme d’État et de Paix qu’il était. Le président de la République, Emmanuel Macron, a dû décliner l’invitation pour cause de déplacement à l’étranger (Sommet UE-Balkans occidentaux à Tirana en République d’Albanie., ndlr) mais sera représenté.

Dès ce mardi matin, une plaque sera dévoilée au 10, avenue du Président Wilson, domicile que le prince Albert Ier avait acheté en 1899 avant qu’il ne devienne le siège de la Nonciature en 1923.

Les délégations monégasque et française iront ensuite fleurir la plaque de l’avenue Albert-Ier dans les jardins du Trocadéro.

Enfin, ce mardi après-midi, une séance spéciale de l’Académie des Sciences sera dédiée au Prince savant à l’Institut de France, sous l’égide du chancelier Xavier Darcos. Différentes sommités des sciences interviendront avant qu’un buste de son trisaïeul, offert par le prince Albert II, ne soit dévoilé.

Mercredi matin, le Prince Albert II découvrira le Musée Dreyfus inauguré fin 2021 à proximité de la Maison Zola. L’engagement du prince Albert Ier dans l’Affaire Dreyfus et son soutien à Emile Zola en 1898 sera ainsi rappelé.

Mercredi après-midi, la parole sera à l’Académicien Erik Orsenna, qui donnera une conférence intitulée "La science au service de l’humanité. Le prince Albert Ier de Monaco et son œuvre" dans les locaux de l’UNESCO.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.