“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le prince Albert-II demande au gouvernement des solutions au plus vite pour les résidents de l'immeuble les Jardins d'Apolline condamnés à boire que de l'eau en bouteille

Mis à jour le 19/06/2017 à 11:00 Publié le 19/06/2017 à 05:08
Mardi, le gouvernement a organisé une distribution de bouteilles d’eau aux Jardins d’Apolline.

Mardi, le gouvernement a organisé une distribution de bouteilles d’eau aux Jardins d’Apolline. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le prince Albert-II demande au gouvernement des solutions au plus vite pour les résidents de l'immeuble les Jardins d'Apolline condamnés à boire que de l'eau en bouteille

Le souverain suit de près la situation dans ces immeubles domaniaux où l'eau est impropre à la consommation. Il demande au gouvernement des solutions « dans les meilleurs délais »

Les termes sont feutrés, tout en diplomatie. Mais ils ont du mal à masquer le fond de la pensée du souverain. Et même si les mots sont choisis, pesés, le simple fait qu'il intervienne publiquement démontre que le prince Albert II est exaspéré.

La raison de cette sourde colère princière ? Les désagréments en série que subissent des centaines de résidents aux Jardins d'Apolline. Dès 2015, des malfaçons ont entraîné des infiltrations et dégâts des eaux dans ces logements domaniaux, causant ci et là des moisissures. Jusqu'à l'épisode de la semaine dernière aux allures de goutte d'eau - si l'on ose dire - qui a fait déborder le vase : les traces de fer relevées dans l'eau du robinet.

"Attentif à l'évolution de la situation"

Immédiatement les résultats des analyses connus, le gouvernement princier a déconseillé aux résidents de boire cette eau (lire par ailleurs). Un conseil que, de toute façon, il paraît difficile de contourner, surtout quand on voit les photos que des locataires n'hésitent pas à faire circuler sur les réseaux sociaux, montrant la couleur repoussante de cette eau.

Certains s'en amusent d'ailleurs sur internet, détournant une publicité pour une marque d'eau de source rebaptisée « Les Jardins d'Apolline » et spécifiant « Naturellement riche en fer ». Une blague qui n'a probablement pas dû faire rire le prince Albert II. Jeudi dernier, le souverain a tenu une réunion de travail au Palais princier, en présence de son cabinet et de son gouvernement, « pour évoquer dans le détail la situation du complexe immobilier "Les Jardins d'Apolline"», précise le communiqué du Palais. Qui poursuit ainsi : « Concerné par les désagréments que subissent ses résidents, le prince souverain a souhaité faire un point sur les mesures envisagées à ce jour et celles prévues à moyen et long termes. »

En clair, le prince Albert II demande des comptes. Il entend à la fois réagir à cette situation qui concerne de nombreux compatriotes et leur montrer qu'il va s'en occuper, peser de tout son poids dans la recherche de solutions rapides et durables.

Très diplomate, le prince Albert II exprime, tout en « demeurant attentif à l'évolution de la situation, [toute sa] confiance dans l'action du gouvernement pour apporter des solutions pérennes afin que la jouissance des logements puisse être rétablie dans les meilleurs délais et dans des conditions normales de confort et de sécurité ». Il assure aussi que « cette action se poursuivra dans la transparence et en responsabilité vis-à-vis des résidents, avec l'objectif prioritaire de leur bien-être ».

Le prince veille au grain

Très clairement, le chef de l'État tape du poing sur la table, exigeant que le problème des Jardins d'Apolline n'en soit plus un. Charge aux autorités du pays de régler ça au plus vite. D'autant que cette résidence domaniale, qui compte 237 appartements, était censée apporter confort et bonheur de vivre à ses quelque 800 occupants...

Par cette intervention, le prince Albert II entend sans doute aussi montrer que, même lorsqu'il essaie de sauver la planète à l'ONU ou qu'il s'apprête à se lancer dans trois années d'explorations scientifiques tout autour du globe, il n'en oublie pas moins ses compatriotes et qu'il continue à veiller au grain.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.