Rubriques




Se connecter à

Le prince Albert II assure les sinistrés de la vallée de la Roya de son soutien indéfectible

Depuis le passage de la tempête Alex, Monaco a apporté une aide financière et logistique à la vallée meurtrie. Ce lundi, le prince Albert II était à Breil-sur-Roya pour rappeler que son pays n’oublie pas

THIBAUT PARAT Publié le 28/12/2020 à 21:28, mis à jour le 28/12/2020 à 21:28
Après avoir échangé avec les élus de la vallée de la Roya, avec des bénévoles au grand cœur et les forces de secours mobilisés pendant et après le passage de la tempête Alex, le prince Albert II s’est rendu dans le hangar de la SNCF où sont encore stockés des tonnes de denrées vitales et produits de première nécessité. Photo Cyril Dodergny

Une poignée de jours après le passage de la dévastatrice tempête Alex, le prince Albert II avait limité son survol des vallées dévastées à la Vésubie, avant de poser un pied-à-terre à Roquebillière.

Soucieux de ne pas perturber la noria d’hélicoptères au cœur de la Roya, destinée aux évacuations sanitaires et à l’acheminement de tonnes de denrées vitales, le chef de l’État monégasque avait repoussé son passage dans la vallée franco-italienne à plus tard.

C’est donc ce lundi, par la route sinueuse du col de Brouis, que le souverain s’est rendu à Breil-sur-Roya, à deux pas de la "Drop Zone" (1), bien plus calme qu’il y a quelques semaines.

Devant les maires de Breil-sur-Roya, de Saorge, de Tende, La Brigue et de plusieurs représentants français (2), le souverain a réaffirmé le plein soutien de son pays aux élus d’une vallée meurtrie, aujourd’hui en pleine reconstruction.

 

"Lors de la venue d’Emmanuel Macron à Tende, je lui avais dit combien j’étais impressionné par la machine France, quand elle se met en route. Je le suis tout autant pour la machine Monaco", a glissé Jean-Pierre Vassalo, maire de Tende, au prince Albert II. Dès le 6 octobre, le gouvernement princier avait débloqué une aide inédite de quatre millions d’euros pour les trois vallées françaises [Roya, Vésubie et Tinée], Vintimille et la portion italienne de la Roya.

Plusieurs véhicules offerts

Le prince Albert lors de sa visite. Photo Cyril Dodergny.

Depuis, à Monaco, la société civile, la mairie et moult associations ont usé de leur générosité pour épauler les sinistrés de la tempête Alex.

Ainsi, plusieurs véhicules ont été offerts par la Fondation Cuomo, l’Automobile Club de Monaco et l’Ordre de Malte Monaco.

Le prince Albert a, d’ailleurs, profité de l’occasion pour remettre à Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya, les clés des nouveaux locaux (provisoires) des services techniques de la commune : des bungalows de chantier fournis gracieusement par Loxam, dont l’acheminement a été financé par la Croix-Rouge monégasque. Laquelle, présente hier, a levé pas moins de 403.000 euros pour les vallées impactées.

 

De l’argent, mais aussi du matériel. "Dans un premier temps, on a travaillé avec nos homologues français pour acheminer l’aide à Breil-sur-Roya et charger les hélicoptères qui allaient dans le haut de la vallée. Depuis, on coordonne les besoins de la vallée, à travers les différentes associations de bénévoles toujours actives et les applications", confie Claude Fabbretti, directeur opérationnel des sections humanitaire internationale et secourisme à la Croix-Rouge monégasque.

Des âmes généreuses, au plus près du terrain, avec qui le prince Albert II a pu échanger.

Bénévoles au grand cœur

Il y avait Karine et Nicolas, un couple de Mentonnais, qui, aidé d’un développeur, a "pondu" l’application "Aide 1 vallée", mettant en relation les sinistrés et mairies avec des bénévoles de tous horizons.

Objectif : cibler et affiner les besoins des populations sur place. Bâcher un toit, recherche de matelas ou de bois de chauffage, prêt d’une pelleteuse pour dégager un terrain, covoiturage… Depuis la création de l’application, dix jours après la tempête Alex, 150 demandes ont déjà été honorées.

 

"Cette application s’inscrit sur le long terme. L’humain, pour coordonner toutes les demandes, se fatigue dans la durée, pas la machine. De plus, si une nouvelle catastrophe devait arriver mais on ne l’espère pas, l’ossature de l’application est prête", confie Nicolas.

Il y avait aussi Maéva Granon, vice-présidente de l’association Les Demoiselles des vallées. "En ce moment, on est en contact avec des familles sinistrées de Breil, Tende et La Brigue. On les rééquipe en vêtements et mobiliers, là où elles ont été relogées sur le littoral."

Mais aussi David Blanchet, pompier de Paris et moteur de "Mission trekkeurs". Après avoir construit et, récemment, inauguré un pont en béton pour un particulier de Breil, ces marcheurs au grand cœur rallient, aujourd’hui, la vallée du Caïros pour y acheminer des cadeaux de Noël. La seizième mission en près de trois mois.


1.Aire d’atterrissage des hélicoptères pour l’aide d’urgence dans la Roya.
2. Bernard Gonzales, préfet des Alpes-Maritimes ; Xavier Pelletier, préfet délégué à la reconstruction des vallées ; Alexandra Valetta-Ardisson, députée de la 4e circonscription ; Jean-Claude Guibal, président de la Communauté d’agglomération de la Riviera française.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.