Le président de l’Automobile Club de Monaco, Michel Boéri, distingué dans l’ordre des Grimaldi

Le prince Albert II a remis au président de l’Automobile Club les insignes de Grand Officier saluant son engagement pour la Principauté depuis plusieurs décennies.

La rédaction Publié le 22/12/2022 à 15:00, mis à jour le 22/12/2022 à 16:43
Le souverain a reçu le président du Conseil de la Couronne pour le récompenser pour sa carrière au service de l’intérêt général. Photo Gaetan Luci/Palais princier

C’est une cérémonie singulière pour un homme singulier. Le 15 décembre dernier, au Palais princier, le souverain a remis à Michel Boéri, les insignes de Grand Officier dans l’ordre des Grimaldi.

Une décoration "qui récompense une carrière exceptionnelle au service de l’intérêt général et du rayonnement international de la Principauté", précise le communiqué du Palais princier, annonçant cette distinction remise à celui qui occupe depuis 2018 les fonctions de président du Conseil de la Couronne.

Avocat-défenseur jusqu’en 2007, Michel Boéri a également siégé pendant 30 ans au Conseil National où il présida notamment la Commission des Relations Extérieures.

Président de l’ACM depuis 1972

Mais Michel Boéri est également connu en sa qualité de président de l’Automobile Club de Monaco (ACM), poste qu’il occupe depuis 1972 et qui l’a amené à exercer de très hautes responsabilités dans le monde du sport automobile.

"Au travers d’épreuves aussi réputées que le Grand Prix de Monaco ou le Rallye de Monte-Carlo qui font rêver les plus grands pilotes, Michel Boéri a contribué à façonner un modèle d’excellence à l’image de la Principauté", détaille le communiqué du Palais princier, citant notamment le corps des commissaires de piste à l’expertise désormais mondiale façonnée par le président Boéri.

Mais aussi son "impulsion déterminée" pour ajouter à l’épreuve phare de Formule 1, un Grand Prix historique et un Grand Prix électrique sur le circuit monégasque, "liant passé et avenir dans une vision dynamique".

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.