“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le président de la JCI à la découverte de Monaco

Mis à jour le 07/05/2018 à 05:02 Publié le 07/05/2018 à 05:02
Le président de la JCI, Marc Brian Lim, reçu vendredi par la présidente de la JCEM, Olena Prykhodko.

Le président de la JCI, Marc Brian Lim, reçu vendredi par la présidente de la JCEM, Olena Prykhodko. C.V.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le président de la JCI à la découverte de Monaco

À la tête de la Junior Chamber International, le Philippin Marc Brian Lim a été reçu par la Jeune chambre économique monégasque et les autorités du pays

C'est sa première fois en Principauté, « mais il s'agit davantage d'une visite de travail que de tourisme », plaisante Marc Brian Lim. Le président de la Junior Chamber International (JCI) est arrivé jeudi en Principauté pour une visite express de deux jours, organisée par la Jeune chambre économique de Monaco (JCEM) et sa présidente, Olena Prykhodko, qui plaide « l'importance de s'ouvrir à l'international » par ce réseau qui fédère 200 000 jeunes actifs de 112 pays à travers le monde.

Originaire des Philippines, Marc Brian Lim, nommé en 2017 a eu droit à une tournée des grands ducs, façon business monégasque, entamée jeudi. Rencontrant notamment les conseillers-ministres Gilles Tonelli (Relations extérieures) et Jean Castellini (Finances et Economie).

Mais aussi plusieurs acteurs de l'économie et de la politique monégasque.

« Je suis venu, en premier lieu, rencontrer les membres de la JCE, détaille le président de la JCI. Mais aussi discuter sur les facilités d'ouvrir une entreprise. » Parmi ses visites, celle de Banana Moon lui est apparue comme « un bon exemple du genre de business que l'on peut développer dans l'environnement monégasque ».

Une idée qu'il a pu se forger également en échangeant avec les membres de l'expansion économique jeudi et en découvrant la jeune pépinière de talents des start-up abritée par MonacoTech, à Fontvieille.

« Une principauté attractive »

« L'environnement business est très protégé par les autorités, mais cette démarche me semble intéressante. Dans certains pays, on peut lancer son entreprise en un jour, ou une semaine. À Monaco, le processus de départ est assez intensif pour avoir rassemblé les documents, avoir les autorisations. Mais à partir du moment où vous avez vos agréments, tout ce que dont vous avez à vous inquiétez est de faire tourner votre entreprise. C'est, il me semble sécurisant et très attractif pour les investisseurs » confie Marc Brian Lim, lui-même p.-d.g d'une chaîne de magasins aux Philippines.

Outre l'aspect business, le président de la JCI a choisi de placer son mandat sous la possibilité que les entrepreneurs rayonnent dans leur communauté. « C'est un principe, devenu une philosophie, au lieu de regarder autour de soi et de se plaindre de ce qui ne va pas, il faut commencer par changer soi-même, si on veut changer le monde ».

Une philosophie qu'il diffusera en Bulgarie, en France et au Bénin, prochaines étapes de sa tournée internationale.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.