“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le premier bus électrique en test dès ce lundi à Monaco sur la ligne 5

Mis à jour le 14/10/2019 à 09:18 Publié le 14/10/2019 à 09:20
Le premier bus en test à partir de ce lundi sur la ligne 5.

Le premier bus en test à partir de ce lundi sur la ligne 5. Photo DR

Le premier bus électrique en test dès ce lundi à Monaco sur la ligne 5

En vue de l’électrification progressive de son parc de bus, la Compagnie des autobus de Monaco (CAM) va tester cet automne quatre bus 100% électriques de marques différentes: deux minibus de 8-9 m et deux bus standards de 12 m. Les tests débutent ce lundi.

Le premier bus électrique testé sera un minibus de 8,9m du constructeur polonais Solaris, prêté par le réseau de la ville de Sète. Il circulera sur la ligne 5, jusqu'au 8 novembre, et sur la ligne 3, du 9 au 24 novembre.

Ensuite, à partir de fin octobre et pour une durée de trois mois, la CAM testera deux bus du constructeur chinois CRRC: un minibus de 8,2m sur la ligne 3 et un bus standard de 12m sur les lignes 1 et 2. Ces bus sont distribués en Europe par la société française Clément-Bayard.

Enfin, à compter de mi-novembre, la CAM fera circuler sur les lignes 1 et 2 un bus standard de 1 m du constructeur espagnol Irizar.

"L’étude de faisabilité va être menée parallèlement par la Direction de la Prospective, de l’Urbanisme et de la Mobilité (DPUM) et la Mission pour la Transition Energétique", confirme Séverine Canis, directeur de la DPUM, précisant: "L’objectif est de connaître précisément les conditions d’exploitation de bus électriques en Principauté, et notamment leur consommation énergétique au regard des particularités monégasques, dont notamment les fortes pentes."

Les données recueillies permettront au gouvernement princier et à la CAM de déterminer le système de recharge le plus approprié pour l’électrification des 42 bus assurant la desserte des six lignes du réseau.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.