“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le Petit Larousse n'est pas chiche avec la socca !

Mis à jour le 15/05/2016 à 05:06 Publié le 15/05/2016 à 05:06
La socca, ci-dessus, sortie du four du Pilha leva, rue du Collet à Nice, fait son entrée dans le grand monde littéraire français. Une consécration à déguster…

La socca, ci-dessus, sortie du four du Pilha leva, rue du Collet à Nice, fait son entrée dans le grand monde littéraire français. Une consécration à déguster… Jean-Sébastien Gino Antomarchi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Petit Larousse n'est pas chiche avec la socca !

L'exquise galette niçoise, à base de farine de pois chiche, fait son entrée dans la version 2017 du dictionnaire. Fines et grandes gueules niçoises l'ouvrent...

La socca dans le dico. Pas saquée par les fins gourmets des mots. Notre fameuse galette niçoise, faite de farine de pois chiche, huile d'olive, eau, sel et poivre, fait son entrée dans l'édition 2017 du Petit Larousse. Celle du bicentenaire, qui sortira en librairie le 26 mai.

Une mouture dernière cuvée, comprenant plus de 63 000 mots, dont 150 nouveaux, reflétant les avancées scientifiques, médicales, informatiques, mais également les tendances culinaires et gastronomiques. Je sème à tout vent se nourrira notamment du yuzu, agrume japonais, phô, bouillon vietnamien, wrap, galette de blé ou de maïs, etc.

Croustiller

Et, donc, de socca. Les défenseurs de la cuisine locale, les protecteurs du patrimoine nissart, ont de quoi se gonfler le gésier et se gargariser de gloire.

Christian Plumail, responsable d'une table d'hôtes à Nice et des cuisines du Yacht-club de Monaco, croustille de bonheur : « J'en ai parlé à tout le monde. Je vais acheter dix Larousse ! Pour une fois, je suis fier. J'en ai marre d'avoir sur mon ordi, un correcteur d'orthographe qui ne connaît pas le mot socca… »

Autre interviewé sur la bible des substantifs, pas chiche avec la nissardité gourmande, Roland de Zordo. Au carnaval, aux Mai… sa socca est la star lunaire, autant grillée que moelleuse, des larges plats en cuivre. Satisfait de cet accueil ? « Oui. Très satisfait. Au moins, on se fait un peu remarquer. Ça changera du pudding ! Cela dit, dans les manifestations niçoises, beaucoup de gens font de la socca, mais ça n'en a que le nom. Il faudrait aussi obliger ceux qui la cuisinent et qui la vendent à s'améliorer, car là, on perd la gueule ! »

Mettre la socca dans les pages « s ». À la sauce gratitude. La démarche fait saliver Franck Viano, passionné de cuisine, vainqueur de l'émission Un dîner presque parfait : « Excellente chose. Cela prouve qu'on commence à reconnaître notre cuisine au niveau de la langue française, même si la socca n'est pas que niçoise. C'est toujours un honneur de figurer dans le Petit Larousse. Peut-être que les Socca Chips de Luc Salsedo, vendues au-delà de Nice et en particulier, à Paris, ont donné l'idée d'intégrer le mot. »

Soupe à la grimace

Justement, qu'en pense-t-il Luc, qui fabrique désormais ses pétales de pois chiche en version salée ou sucrée, dans son propre laboratoire de 700 m2 à Saint-André-de-la-Roche ? « Je suis étonné, car je ne m'y attendais pas. Je me sens concerné. Ça vient de chez nous. C'est très positif. Et même extraordinaire. »

Le seul à faire le difficile, le mourre-léc, c'est le restaurateur, Pierre Botticelli : « Eh ben ! Dans le Larousse alors que 99 % des gens ne savent pas ce qu'est la socca. Si c'était dans le Larousse cuisine, passe encore, mais là… Il n'y a vraiment que de Menton à Cannes qu'on connaît la socca. Il vaut mieux mettre la salade niçoise, célèbre dans le monde entier, même si certains la font aux pommes de terre et haricots verts… » Et rougnous (ronchon), c'est pour quand dans le Larousse ?


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.