“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le parc Princesse-Antoinette dédié au jeu et à l'imaginaire

Mis à jour le 22/08/2016 à 05:00 Publié le 22/08/2016 à 05:00
Le parc Princesse-Antoinette est le territoire des balançoires, tourniquets… et de l'olivier.

Le parc Princesse-Antoinette dédié au jeu et à l'imaginaire

Un rideau de bougainvilliers accueille tout en majesté les visiteurs du parc Princesse-Antoinette, proche du Jardin exotique.

Un rideau de bougainvilliers accueille tout en majesté les visiteurs du parc Princesse-Antoinette, proche du Jardin exotique. Si ces petites fleurs renvoient à l'ailleurs et l'exotisme, elles ont toujours symbolisé l'aventure.

Les Peter Pan en puissance et leurs amis perdus peuvent partir à la découverte des trésors en toc qu'abrite le parc : balançoires et tourniquets mettront le monde à l'envers, tandis que les « tape-culs » mettront votre envers en phase avec le monde.

Le parc est aussi le domaine de l'arbre sacré de nos ancêtres de Méditerranée : l'olivier. Deux cents arbres vieux de plusieurs siècles apporteront un peu de sagesse dans cette démonstration d'innocence, entretenue par les rires des enfants.

Dans ce royaume du jeu, la couronne revient au minigolf de 18 trous s'étalant sur une large surface de terre battue. Pour fêter les démons, les lapins ou les pirates, le parc accueille en son sein de nombreuses fêtes aux accents trémolos : Halloween, Pâques, chasse aux trésors…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.