“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le palais de Carnolès accueille les élèves du collège Maurois

Mis à jour le 12/06/2019 à 10:20 Publié le 12/06/2019 à 10:20

Le palais de Carnolès accueille les élèves du collège Maurois

Deux classes de 5e et 6e ont découvert les coulisses du musée, hier. Ils ont pu profiter d’une ouverture privilégiée, afin de comprendre comment sont entretenues les œuvres d’art

Fermé au public depuis 2017 pour rénovation, le palais de Carnolès a ouvert ses portes exceptionnellement hier. Les élèves du collège Maurois sont venus en apprendre davantage sur les dessous du chantier de collection. À l’initiative du projet, la professeure d’histoire-géographie, Chloé Frimas.

« En janvier, nos classes sont allées visiter l’exposition d’une des collections, au palais de l’Europe, qu’ils ont beaucoup aimé. On a décidé de poursuivre l’idée en venant au palais de Carnolès » indique-t-elle.

Initiation à la restauration des œuvres

Les élèves ont eu droit à une petite visite du palais, guidés par Elsa Puharre, la conservatrice des lieux. Ils ont même vu les réserves, un endroit où tous les tableaux sont stockés et rangés par thèmes. La spécialiste leur a montré comment il fallait manipuler une œuvre, avec des gants, délicatesse et précision.

Pour bien finir, Nathalie Feuillasier, technicienne, leur avait préparé un atelier pratique. Par groupes de deux ou trois, ils ont participé à la conservation d’une sculpture ou d’un tableau. Dépoussiérer, gommer les salissures, les adolescents se sont pris au jeu. « On doit remplir une fiche pour l’inventaire », expliquent Joey et Jason, « là, on cherche à décrire notre sculpture, sa taille et de quelle matière elle est faite. C’est intéressant mais c’est dur ».

« En savoir un peu plus sur le musée »

Les deux professeures accompagnantes, Chloé Frimas et Corinne Paoletti sont impressionnées : « Ils sont intéressés, ils posent beaucoup de questions. C’est agréable de les voir motivés ».

Devant un tableau, avec un pinceau à dépoussiérer dans les mains, Sarah et Inès s’amusent. Elles racontent que pour elles, « venir ici, c’est pour en savoir un peu plus sur le musée. Comment l’entretien se fait, avant et après les expositions. On voit que c’est beaucoup de travail ». Après cette visite ludique, de longues heures de travail attendent l’équipe du palais de Carnolès.

Pour conserver et rénover les plus de 3 500 œuvres répertoriées.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct