Le nouveau maître de l'émission de TF1 "Les 12 coups de midi" est... Azuréen

Originaire de Sainte-Agnès, Nicolas Navarro a détrôné le jeune Alexandre, ce lundi, dans le célèbre jeu de TF1. Ses deux frères étaient présents en visio pour défendre leur champion.

Article réservé aux abonnés
Alice Rousselot Publié le 24/01/2023 à 10:57, mis à jour le 24/01/2023 à 10:47
Nicolas est devenu ce lundi le nouveau maître de midi. Photo captures d’écran MyTF1

Les téléspectateurs du Mentonnais habitués à regarder les "12 coups de midi" - l’émission de TF1 proposant aux candidats de répondre à des questions ludiques et culturelles - n’en ont pas raté une miette. Il faut dire qu’il n’est pas si courant de voir un local derrière l’écran. Surtout quand il remporte l’étape du jour…

Avant même de savoir qu’il deviendrait le nouveau maître, Nicolas Navarro, originaire de Sainte-Agnès, portait tous les espoirs d’un territoire. Lui que la production présente comme un "féru de géographie, gardien de but au foot, qui a récemment testé (et approuvé) la Paddle race" ayant la fâcheuse tendance de casser "tout ce qu’il touche". Et qui, dans la vie de tous les jours, "vend des assurances de bateau".

De la Sicile à la Colombie

Pour braver l’adversité, Nicolas était venu avec son pote Cédric. Et pouvait compter sur ses deux frères, Thomas et Florian - avec qui il a 13 mois et 13 ans d’écart - présents en visio pour le soutenir. Avec, précisons-le, un beau tableau du campanin en arrière-plan.

L’épreuve commence mal. À la question "Qui a dévoilé son nouveau single Rayon vert?", Nicolas flanche. Il ne s’agit pas de Jenifer. Mais de Mylène Farmer. Prière de ne pas confondre le morceau avec Soleil vert - un peu plus glauque, même si un parallèle pourrait être fait avec la réforme des retraites et l’allongement de la durée du temps de travail pour certains…

La question suivante ne peut pas tromper un Azuréen. "Dans quelle île méditerranéenne la botte italienne semble-t-elle shooter?" La Sicile, naturellement.

Opposé en duel à Rémi, l’Agnésois prouve qu’il s’y connaît en géographie. Bogota est bien la capitale de la Colombie. Même si la photo montrée à l’écran ne représente pas la capitale, mais El Peñol de Guatape.

Dans sa lancée, Nicolas enchaîne les bonnes réponses. Oui, le chouchen est une spécialité bretonne. Oui, l’eau de laitue bouillie et le ruban adhésif (placé sur la bouche pour respirer par le nez) sont des méthodes données en exemple sur TikTok pour s’endormir. Bien que Nicolas l’assume, son réseau social préféré, « c’est l’apéro ». Rires dans l’assistance. On poursuit dans la même dynamique. Oui, George Clooney et Jean-Luc Bideau ont joué de manière récurrente le rôle d’un médecin dans une série TV.

Fiers comme des pous

Lors du "coup fatal" - qui oppose Nicolas au maître en place, Alexandre - Anisha, le siège du FBI et le petit-fils d’Henri IV (Louis XIV) lui échappent. Mais quatre bonnes réponses suffisent pour faire de lui le nouveau maître de midi.

Car oui, la vipère est un serpent. Oui, un mandat de cinq ans se nomme quinquennat. Oui, le membre de la famille Adams portant le même nom que le jour des enfants est Mercredi. Et oui, c’est bien Francis Cabrel qui a commencé l’une de ses chansons par "Moi je n’étais rien et voici qu’aujourd’hui". Des questions simples, dira-t-on. Mais encore faut-il savoir y répondre en moins de 60 secondes (au total).

Vient le moment de répondre à de nouvelles questions pour tenter de dévoiler le nom d’une célébrité dans le cadre de l’énigme de l’étoile mystérieuse. Quelqu’un de très orgueilleux est effectivement fier comme un pou.

Depuis Menton, les frères s’excitent comme des puces. Ils l’assument : ce sont eux qui le sont, fiers comme des poux. Avec un bilan de quatre bonnes réponses sur cinq, Nicolas se défend bien. Mais en soumettant le nom de l’astronaute Thomas Pesquet au moment fatidique, l’Agnésois se brûle les ailes. La victoire n’est pas totale.

Qu’importe: sur les groupes Facebook dédiés à l’émission, le nouveau maître a déjà conquis des cœurs. "Bravo à Nicolas, il est bien, il a de l’humour c’est un plus", résume un internaute. Qui suivra assurément la défense de son titre, ce midi.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.