Le monde du sport monégasque est en deuil après la disparition de Frédéric Boero

Le Monaco Basket Association (MBA) et le sport monégasque sont en deuil. C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès soudain de Frédéric Boero.

La rédaction Publié le 04/11/2022 à 10:45, mis à jour le 04/11/2022 à 11:01
Frédéric Boero. Photo DR

Trésorier et dirigeant très impliqué depuis la création du MBA, Frédéric Boero était un de ces anonymes, discret mais indispensable à la bonne marche et à la cohésion du club.

C'était un bénévole très généreux, qui donnait beaucoup sans penser à recevoir. Fidèle au club, toujours souriant, il était également officiel table de marque (OTM) de niveau championnat de France.

Toujours disponible pour rendre service, que ce soit pour l’équipe première de LF2 dont il ne cachait pas sa fierté de la voir évoluer à ce niveau cette saison, ou pour toutes les autres divisions où il officiait avec cette même et belle passion du côté de l’Annonciade.

Son engagement était sincère et respectueux de valeurs fortes. Une passion communicative pour le basket qu’il partageait avec son épouse Annick et son fils Alexandre, également dirigeants du MBA.

Pilier du club, homme très actif, Frédéric Boero avait fait toute sa scolarité à Monaco avant d’entrer au sein de la Société des Bains de Mer où il travaillait au service informatique. Sa disparition laissera un très grand vide au sein du MBA.

A son épouse, son fils, ainsi qu’à ses proches et à sa famille, Monaco-Matin présente ses sincères condoléances.

 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.