“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le monde de l'aérien se regarde parfois le nombril

Mis à jour le 01/11/2018 à 05:13 Publié le 01/11/2018 à 05:13

Le monde de l'aérien se regarde parfois le nombril

Fondateur d'APG, leader mondial de fourniture de services aux compagnies aériennes, Jean-Louis Baroux réunit 72 compagnies aériennes au Fairmont et balaye, sans filtre, l'actu du transport aérien

Des conférences passionnantes, des débats enflammés et forcément beaucoup de business. Voilà le triptyque offert, dès ce matin et jusqu'à demain au Fairmont, par le salon APG World Connect organisé par APG, le leader mondial de fourniture de services aux compagnies aériennes, et son boss au franc-parler, Jean-Louis Baroux.

Cette dixième édition, articulée autour du fil rouge « Se connecter avec les clients », réunit pas moins de 525 acteurs du transport aérien de 97 nationalités, en présence de 72 compagnies aériennes. Et l'intervention de conférenciers de renom à l'instar de Tim Clark, président d'Emirates Airline ou de l'astronaute français Jean-François Clervoy. « Une édition relativement historique avec un record de participants, reconnaît le principal intéressé. Seul regret : l'absence de l'aéroport de Nice qui envoie des gens en missions au bout de la terre pour convaincre les compagnies aériennes d'utiliser son aéroport. Et quand elles sont là, ils ne viennent pas. C'est pour le moins étrange. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.