Rubriques




Se connecter à

Le ministre d'Etat au 8e Forum mondial de l'Eau

Serge Telle, accompagné d'une délégation*, a participé au 8e Forum mondial de l'Eau, qui s'est terminé hier à Brasilia.

Publié le 24/03/2018 à 05:18, mis à jour le 24/03/2018 à 05:19
AIG-MRE

Serge Telle, accompagné d'une délégation*, a participé au 8e Forum mondial de l'Eau, qui s'est terminé hier à Brasilia. Près de 40 000 personnes de plus de 160 pays, dont les décideurs, les politiques, les experts, la société civile, ainsi que l'ensemble des acteurs de l'eau dans le monde se sont réunis cette année autour du thème « Sharing water ».

Lors de son allocution à la cérémonie officielle d'ouverture, le ministre d'État a souligné : « Notre responsabilité est d'agir pendant qu'il en est encore temps : mobiliser les États, soutenir les organisations multilatérales, mettre en mouvement les sociétés. Pour tout cela, la question de l'eau est un puissant levier ».

« À Monaco, l'eau est une priorité »

 

Il a appelé à corriger les travers d'une économie à courte-vue, qui trop souvent considère l'eau, et avec elle les ressources naturelles, comme des biens universels sans valeur, en ajoutant : « Ces biens universels, il est urgent d'apprendre à les intégrer aux calculs de rentabilité, comme il est essentiel d'y intégrer les effets à long terme de nos actes sur l'environnement ».

Enfin, il a rappelé que Monaco, sous l'autorité du Prince souverain, a fait de l'eau une priorité.

Le ministre d'État a ensuite prononcé un discours à l'ouverture de la réunion ministérielle et a participé à une table ronde ministérielle consacrée au changement climatique.

Le Forum Mondial de l'eau, organisé par le World Water Council, est l'un des plus grands événements dans le monde lié à l'eau, il contribue au dialogue du processus de prise de décision sur l'eau au niveau mondial, afin de parvenir à une utilisation rationnelle et durable de cette ressource.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.