“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le MEB veut attirer plus d'entrepreneurs italiens

Mis à jour le 03/03/2016 à 05:06 Publié le 03/03/2016 à 05:06
Cette convention a été signée hier par Michel Dotta, président du Monaco Economic Board, Niccolò Caissotti di Chiusano, président de l'AIIM (Association des entrepreneurs italiens), et Fabrizio Carbone, président de Sportello Italia. En présence de Giuseppe Folino, représentant l'ambassadeur d'Italie à Monaco, et d'Henri Fissore, représentant le conseiller de gouvernement pour les Finances et l'Economie de Monaco.

Cette convention a été signée hier par Michel Dotta, président du Monaco Economic Board, Niccolò Caissotti di Chiusano, président de l'AIIM (Association des entrepreneurs italiens), et Fabrizio Carbone, président de Sportello Italia. En présence de Giuseppe Folino, représentant l'ambassadeu... DR/ MEB

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Le MEB veut attirer plus d'entrepreneurs italiens

Collaborer plus étroitement, coordonner les actions de chacun, communiquer ensemble.

Collaborer plus étroitement, coordonner les actions de chacun, communiquer ensemble. Et attirer les entrepreneurs. Voilà les objectifs d'une nouvelle convention de coopération économique à destination du Monaco Economic Board (MEB) et des associations d'entrepreneurs étrangers installés dans la Principauté.

La première convention de ce genre, une initiative du gouvernement princier, a été signée hier entre le MEB et l'Italie. L'ex-CDE est désormais lié, par l'intermédiaire de cette convention, à deux associations représentant des entrepreneurs italiens installés dans la Principauté : l'AIIM (Association des entrepreneurs italiens) et Sportello Italia.

L'Italie, un poids lourd à Monaco

« Le fait de signer des accords de ce type à Monaco avec des organismes dédiés va notamment nous permettre d'engager un travail de promotion des investissements bilatéraux sur le long terme. Quant à cette signature avec l'Italie, elle nous est apparue comme une évidence, tant les relations italo-monégasques sont fortes », indique Michel Dotta, président du MEB.

L'Italie et ses entreprises pèsent effectivement lourd à Monaco. L'Italie en Principauté, c'est environ 7 000 ressortissants sur place, pour environ 1 700 entrepreneurs et 600 sociétés. Sans compter les travailleurs frontaliers et les touristes. « Les activités italiennes représentent 25 % à 30 % du PIB de Monaco », ajoute Henri Fissore, représentant le conseiller de gouvernement pour les Finances et l'Économie de Monaco. Et l'un des objectifs de cette convention est également d'attirer encore davantage d'entrepreneurs transalpins.

Cette convention était donc la première, d'autres de ce type devraient suivre. Avec Monaco Brazil Invest en mars par exemple, puis avec d'autres, pour lesquelles des demandes sont en cours. Notamment la Grande Bretagne et la Chine.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.