“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le Maître entre en piste

Mis à jour le 13/05/2017 à 05:12 Publié le 13/05/2017 à 05:12
Très applaudie à l'issue de sa prestation, la compagnie Treize Rêves a remercié le maire  de la ville pour l'organisation de ce festival Sacha Guitry.

Très applaudie à l'issue de sa prestation, la compagnie Treize Rêves a remercié le maire de la ville pour l'organisation de ce festival Sacha Guitry. O.V.M

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Maître entre en piste

Avec cette troisième et avant-dernière date des 8e Soirées Sacha Guitry, le Maître entre véritablement en scène.

Avec cette troisième et avant-dernière date des 8e Soirées Sacha Guitry, le Maître entre véritablement en scène. Jusqu'ici, il était dans la salle, un peu serré car ce festival fait salle archi-comble tous les soirs. Il regardait les pièces jouées et appréciait cet « esprit Guitry », cet humour et ce placement des mots qu'il n'aurait probablement pas renié.

Mais pour cette soirée du jeudi, c'est une de ses pièces que la Compagnie Treize Rêves interprétait. Une pièce rare car très peu souvent mise en scène. Il faut dire que Sacha Guitry laisse derrière lui une œuvre gigantesque de 124 pièces et que certaines peuvent parfois tomber un peu dans l'oubli… Une petite main qui se place a donc été tirée du sommeil des livres pour reprendre vie jeudi soir sur la petite scène du château des Terrasses devant un public venu vraiment très nombreux pour l'occasion. Interprétée avec brio et modernité par la petite troupe, cette pièce de 1922 (jouée dans sa version de 1941) délicieusement misogyne avec ses portes qui claquent, ses tromperies et ses histoires de cœur a su trouver son public. (Re)Découvrir cette œuvre de Guitry a également contribué à asseoir la légitimité de ce festival qui, grâce à la passion de sa muse Anthea Sogno, devient au fil des années une référence reconnue par tout amoureux de Guitry, de ses mots et de son talent.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.