“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le jury a proclamé son palmarès

Mis à jour le 22/01/2019 à 05:03 Publié le 22/01/2019 à 05:03
Clown de bronze pour le facétieux César Diaz.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le jury a proclamé son palmarès

Tard dans la nuit de dimanche à lundi, le verdict de la 43e édition du Festival du cirque est tombé… en attendant la remise des prix, ce soir, sous le chapiteau de Fontvieille

Deux clowns d’or, quatre clowns d’argent, six clowns de bronze : voici le palmarès du 43e Festival international du cirque de Monte-Carlo, qui sera décerné ce soir au terme du gala. Un palmarès qui met en avant plus que jamais les fondamentaux de cet art et son ouverture à la modernité.

Le premier clown d’or récompense un enfant chéri du festival, Martin Lacey Jr, déjà clown d’or en 2010. Un virtuose dans la cage aux fauves dont le talent a été salué par le jury… et par le public qui lui a consacré son trophée, parmi les cinq prix spéciaux que le Britannique rafle cette année.

Le second clown d’or salue le travail, pour cette 43e édition, de Gia Eradze et son Royal Circus, venus avec pas moins de 1 000 costumes et des numéros modernes et inédits - à l’image du tableau des œufs de Fabergé - qui a ébloui le public.

Ils renouvellent le genre : Artem Babilov, Maxim Karpov et Konstantin Kopeikiw ont formé ce trio de clowns, Without Socks, qui ne manque pas de mordant. Ils repartent avec un clown de bronze.
Incontestablement, ils ont marqué cette 43e édition. Les numéros du Royal Circus de Gia Eradze, dont l’incroyable tableau sur les œufs de Fabergé, reçoivent un clown d’or largement mérité.
La troupe acrobatique de Chine, clown d’argent.
Ils virevoltent avec dextérité d’un trapèze à l’autre. La prestation de la troupe russe Aliev, auréolée d’argent pour cette 43e édition.
Le duo Just Two Men, aux sangles aériennes, composé de deux artistes ukrainiens, a été repéré par la princesse Stéphanie lors du Festival des arts du cirque de la jeunesse de Moscou. Pour leur première fois à Monaco, ils remportent un clown d’argent.
En tandem, Adrienne Jack-Sands et Paul Tracogna ont créé leur numéro de trapéziste : The Owl and The Pussycat, récompensé d’un clown de bronze par le jury.
C’est un des enfants chéris du festival, le Britannique Martin Lacey Jr reçoit son deuxième clown d’or, et un prix extraordinaire du jury pour sa virtuosité dans la cage aux fauves.
Acrobates voltigeurs, le quatuor Prilepin est clown de bronze.
Ce sont les «chouchous» de la rédaction. Avec leur main à main, Charlotte O’Sullivan et Nicolas Jelmoni, originaires de Monaco, remportent un clown de bronze... et le prix du journal Nice-Matin.
Clown d’argent pour les Filinov, à la balançoire.
Bronze pour les Gärtner et leurs éléphantes.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.