“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Jumping de Monaco est très cher à mon coeur

Mis à jour le 10/06/2019 à 10:04 Publié le 10/06/2019 à 10:04

Le Jumping de Monaco est très cher à mon coeur

Une semaine après son mariage, Charlotte Casiraghi se confie sur les deux passions qui rythment sa vie et un mois de mai décidément très intense : la philosophie et l’équitation

Sacré mois de juin pour Charlotte Casiraghi ! Il a débuté en fanfare dès le premier jour par son mariage civil avec le producteur de cinéma Dimitri Rassam. Il s’est poursuivi ce week-end avec le temps fort annuel des Rencontres philosophiques de Monaco, structure que la fille de la princesse Caroline a fondée en 2015 avec son ancien professeur de philo au lycée François-Couperin de Fontainebleau, Robert Maggiori, et deux autres philosophes, Joseph Cohen et Raphaël Zagury-Orly. Vendredi soir, trois prix ont été remis, à une lycéenne de Monaco, à l’auteur d’un ouvrage de philosophie et à une maison d’édition qui s’est distinguée dans cette spécialité (lire Monaco-Matin d’hier). Et voilà que se profile déjà à l’horizon le Jumping international de Monte-Carlo (27-29 juin), la prestigieuse compétition de saut d’obstacles, dont elle est la présidente d’honneur et qui a beaucoup compté dans sa vie. Trois bonnes occasions de discuter avec Charlotte Casiraghi, dans les jardins de la Villa Sauber, samedi, là où étaient dispensées toute la journée des « Leçons de philosophie »…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.