“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le jour où le corps du Pape Pie VI a été abrité à Monaco

Mis à jour le 12/01/2019 à 05:06 Publié le 12/01/2019 à 05:06
Panneau à fresque sur la façade de la Chapelle Palatine - Le cercueil  du pape Pie VI porté en 1802 en l'église St Nicolas du Rocher.	(DR)

Le jour où le corps du Pape Pie VI a été abrité à Monaco

Retrouvez, comme chaque mois, la chronique monégasque du Comité des traditions

Ce 27 janvier est fêtée solennellement la Sainte Dévote, patronne de la Principauté et de la Famille Souveraine. Nous savons tous que la barque de Sainte Dévote, jeune fille chrétienne martyrisée en Corse, poussée par la tempête et guidée par une colombe, viendra s'échouer sur la plage du vallon des Gaumates au fond du port de Monaco. Mais qui sait que, quinze siècles plus tard, de nouveau une tempête a contraint le navire transportant à Rome la dépouille mortelle du pape martyr Pie VI à s'abriter dans le port de Monaco ?

En effet, Pie VI, contraint par la République française à renoncer à son pouvoir temporel, quittera la ville éternelle en février 1798. Fait prisonnier par les troupes françaises il sera conduit en France.

Âgé et malade, son calvaire se poursuivra par la traversée des Alpes sur une civière jusqu'à Valence dans la Drôme. C'est dans cette ville qu'il meurt, épuisé, le 29 août 1799, à l'âge de 82 ans.

D'abord enterré civilement (ultime outrage ! ) au cimetière de Valence, avec le concordat et la normalisation des relations entre le Saint-Siège et la Première République française, le corps de Pie VI est rapatrié à Rome en 1802 pour y être inhumé dans la Basilique Saint-Pierre.

C'est ainsi que lors de ce transfert le navire fut forcé par une tempête d'entrer dans le port de Monaco. Les habitants du Rocher accueillirent avec une grande ferveur, le 12 février 1802, le corps embaumé du pape Pie VI et le déposèrent dans l'église paroissiale St Nicolas, où il fut exposé à la dévotion des fidèles en attendant de continuer son voyage.

Cet événement significatif de l'attachement des Monégasques au trône de Saint-Pierre est rappelé par une inscription en latin sur une plaque déposée dans l'ancienne église Saint-Nicolas et qui, après sa destruction, sera pieusement replacée dans le déambulatoire de la Cathédrale.

En voici la traduction :

Le Souverain Pontife Pie VI

étant mort à Valence en Dauphiné,

le bateau transportant en Italie sa dépouille mortelle fut poussé dans le port Hercule par la soudaine violence des vents,

la paroisse de Monaco a érigé cette plaque funéraire en signe de piété, le 12 février 1802.


La suite du direct