“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le jour d'après à Monaco...

Mis à jour le 17/07/2018 à 05:07 Publié le 17/07/2018 à 05:07

Le jour d'après à Monaco...

L'heure est au nettoyage dans les bars de Monaco, au lendemain de la victoire de l'équipe de France. Entre ambiances festive et familiale, cette soirée restera dans les annales !

Au lendemain de la victoire des Bleus, les confettis jonchent encore le sol de certains bars de Monaco où des centaines de supporters ont fêté, comme il se doit, la deuxième étoile française.

«Un vrai champ de bataille»

L'heure est au nettoyage depuis tôt le matin. «C'est un vrai champ de bataille !» s'exclame Samir, économe à La Rascasse, en riant. Autour de lui, l'équipe de nettoyage s'affaire, et ce depuis sept heures du matin. Les voix des serveurs sont enrouées, les yeux, petits, mais la joie, encore immense. Christophe, serveur au Stars'N'bars, se remet doucement de cette courte nuit: «Le bar était plein à craquer ! Il y avait une super ambiance». Et, si peu de Croates étaient de la partie dans ce bar, les Français et les Monégasques sont venus en nombre, en famille ou entre amis. «Quelques personnes ont même sauté dans le port !», de joie, se remémore Fred, le responsable.

13 écrans de télévision

Ambiance de fête à La Rascasse aussi, qui a accueilli 400 personnes dimanche soir. Installés devant pas moins de 13 écrans de télévision, les supporters «se sont tous mis debout pour chanter la Marseillaise» raconte Thierry, le patron du bar et «le DJ a passé une chanson croate à la fin du match».

Un peu plus loin, le Jack est lui aussi en plein ménage. 800 personnes ont assisté à la rencontre dans ce bar situé sur le port, où la fête s'est terminée vers trois heures du matin, à coups de champagne showers. Les supporters ont commencé à réserver des tables dès mardi soir, jour de la demi-finale contre la Belgique. «Deux jours avant la finale, nous étions déjà complets», explique Sandro.

Une ambiance familiale

Au Monaco Bar, Place d'Armes, l'affluence était moindre mais l'ambiance tout aussi bonne. Fred, le patron, a vu plus de 100 personnes affluer dans son établissement, le tout dans une ambiance familiale, au milieu des confettis et des fumigènes. Il s'émeut surtout d'avoir vu des trentenaires, partager le goût de cette victoire avec leurs enfants. Des parents qui avaient l'âge de leur progéniture en 98.

Cette Coupe du Monde laissera définitivement des souvenirs inoubliables dans les mémoires de chacun, mais aussi, beaucoup de fatigue.


La suite du direct