“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le handisport met les voiles sur Cap-d’Ail

Mis à jour le 21/06/2019 à 10:23 Publié le 21/06/2019 à 10:23
Le maire de Cap-d’Ail était présent sur la plage Marquet, hier, pour accueillir la tournée Handi Voile.

Le maire de Cap-d’Ail était présent sur la plage Marquet, hier, pour accueillir la tournée Handi Voile. I.T.

Le handisport met les voiles sur Cap-d’Ail

Jusqu’au 6 juillet, la tournée Handi Voile 06 s’arrête dans neuf communes du département, pour initier les personnes en situation de handicap aux activités maritimes

Tout le monde à l’eau ! Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes organise sa 14e édition de la tournée Handi Voile 06, un événement unique en France, qui se déroulait hier à Cap-d’Ail. Handi Voile, c’est permettre aux personnes en situation de handicap et leurs proches, de naviguer en mer. Quatre sorties par jour sont organisées sur trois supports différents : l’Echo 94, un voilier collectif adapté pour accueillir des personnes en fauteuil ; des kayaks, doubles ou individuels ; et des trimarans, permettant de naviguer en quasi-totale autonomie, mais toujours assistés de moniteurs et de bénévoles.

« Toujour un plaisir »

Entre 60 et 80 personnes sont accueillies en moyenne à chaque étape, parfois une centaine. Tous les handicaps sont représentés : physiques, moteurs, mentaux, déficients intellectuels ou visuels…

Les moniteurs sont formés pour avoir les gestes adaptés. Norman, éducateur sportif, est venu du Havre pour la tournée Handi Voile. Il dispose d’une double qualification pour le sport adapté et le handisport.

Avec lui sur les embarcations, personne n’a peur : enthousiastes et souriants, les apprentis tirent les voiles, rament et naviguent avec aisance. C’est qu’une partie d’entre eux vient de centres où ils pratiquent déjà la voile à l’année. Pour les autres, c’est l’initiation : « C’est important, car plein de gens ne savent pas qu’ils peuvent faire ces activités. On les leur fait découvrir, et il y en a qui sont allés plus loin et devenus compétiteurs », explique un agent départemental.

Globalement, l’équipe organisatrice est ravie : « Les gens sont contents de nous retrouver tous les ans, et pour nous aussi, c’est toujours un plaisir. C’est fabuleux de faire plaisir aux gens. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.