“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le hameau de Granile coupé du monde après un éboulement

Mis à jour le 19/10/2018 à 05:07 Publié le 19/10/2018 à 05:07
Avant-hier, près de 80 m3 de roches sont tombés sur la route départementale 191. Hier, plusieurs blocs ont été cassés afin de pouvoir dégager un passage sur une seule voie. Le chantier va se poursuivre aujourd'hui et jusqu'en début de soirée. 	(DR)

Le hameau de Granile coupé du monde après un éboulement

tendeAvant-hier soir, un pan de falaise s'est abattu sur la route qui relie le hameau à Tende, sans faire de blessé. Quatorze habitants ont dû rester chez eux. La route devrait être dégagée d'ici ce soir

Avant-hier vers 21 heures, un morceau de roche s'est détaché de la falaise et s'est écroulé sur la route départementale 191. L'incident n'a fait aucun blessé et s'est produit à 600 mètres de l'entrée de Granile, hameau situé à 10 km de Tende.

Très rapidement, les pompiers, la gendarmerie, la police municipale, le maire de Tende et le Département sont intervenus sur place. Toute la journée, quatorze habitants ont été coupés du monde. Par chance, le téléphone portable et l'électricité fonctionnaient encore. « Nous nous sommes assuré que tous les riverains avaient de la nourriture et que les personnes âgées avaient bien tous leurs médicaments à disposition », détaille l'édile, Jean-Pierre Vassallo. La situation n'est pas aussi dramatique que celle que vivent, depuis le 14 avril, ceux que l'on surnomme les « Déroutés de Sospel ».

Dégager le passage sur une seule voie

Hier en fin de matinée, le Département a procédé à de multiples relevés. « À première vue, il s'agit d'un massif qui s'est fracturé. Il s'agit d'une coupe franche car la faille est très nette. En tout, ce sont près de 80 m3 de roches qui sont tombés au sol », précise Nicolas Portman, responsable de la SDA Menton-Roya-Bévéra. Dans l'après-midi et jusque tard dans la soirée, plusieurs blocs rocheux ont été cassés - à l'aide d'une pelleteuse dotée d'un brise-roche hydraulique - afin de pouvoir dégager un passage sur une seule voie. « Cette phase d'enlèvement est compliquée car la route est étroite et sinueuse et nous ne pouvons faire monter que de petits engins », rajoute Nicolas Portman. L'opération va se poursuivre, aujourd'hui, toute la journée.

Les habitants du hameau devraient donc être délivrés en début de soirée.

Ce matin, un géologue du Département est attendu sur place afin de vérifier l'état de la falaise. Car c'est surtout le risque d'une nouvelle chute qui inquiète les habitants, comme Françoise Massa : « Il y a quelques jours, deux belles roches se sont détachées de la paroi et ont été déblayées. Je craignais le pire. » Le « pire » est donc arrivé, fort heureusement en ne causant que des dégâts matériels.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct