Rubriques




Se connecter à

Le gouvernement monégasque offre une cuisine tout équipée neuve aux résidents des Jardins d'Apolline

Plutôt que de reposer le mobilier et l’électroménager installés par les locataires des Jardins d’Apolline, le gouvernement propose d’offrir du matériel neuf aux quelque 237 foyers

Joëlle Deviras Publié le 30/08/2018 à 08:06, mis à jour le 30/08/2018 à 08:06
Les quatre blocs logeant près de 10 % de la population monégasque ont été vidés en quatorze mois. La rénovation devrait permettre de reloger les locataires à partir de mi-2019. Photo Jean-François Ottonello

Dans le gros dossier de l’énorme chantier de rénovation des Jardins d’Apolline, voici l’épisode estival: les cuisines. Le mobilier et l’électroménager qui ont été stockés pour être potentiellement nettoyés puis remontés seront tout simplement changés si les locataires le souhaitent!

"Le gouvernement vous propose de prendre à sa charge la fourniture de votre nouvelle cuisine, électroménager compris." Le 9 août dernier, l’infatigable Albert Croesi, chargé de mission auprès du Ministre d’État, envoyait un message aux résidents pour leur offrir leur future cuisine, sur catalogue, parmi quelques modèles sélectionnés.

>>RELIRE. Les travaux démarrent aux Jardins d'Apolline pour 36 mois.

"Une faveur supplémentaire"

Le cadeau est alléchant; reste à voir les designs et matériaux retenus.

 

"Nous nous sommes rendu compte des contraintes: le stockage, le nettoyage et la désinfection avant la repose, les ajustements lors du réaménagement, les risques de dégradations “naturelles” du matériel parce qu’une machine qui ne sert pas s’abîme, voire ne fonctionne plus. Et puis certaines personnes avaient laissé des aliments dans les réfrigérateurs ou du linge dans les machines à laver… Pour toutes ces raisons, le gouvernement a décidé d’offrir le choix aux résidents entre récupérer leur ancienne cuisine, qui devra dans tous les cas être nettoyée, désinfectée et l’électroménager vérifié, ou bénéficier d’une cuisine neuve qui sera dans la même gamme de qualité que celles qui ont été déposées."

Une façon de faire table rase du passé? "C’est une faveur supplémentaire pour compenser les préoccupations et désagréments actuels. Comme cela, nous livrerons des appartements flambant neufs. Mais rien n’est imposé", insiste Albert Croesi.

Plus de la moitié de cuisines neuves

"Les résidents, dans leur ensemble, prennent cette proposition avec satisfaction", indique Céline Lubert, présidente de l’association des résidents des Jardins d’Apolline, qui n’a accepté de répondre à nos questions que par écrit. Elle précise entretenir, avec le gouvernement, des relations "constructives et toujours dans l’intérêt général".

 

Mais quid des locataires qui avaient déboursé des dizaines de milliers d’euros? "La grande majorité des résidents avaient choisi des cuisines standards. Les locataires auront du matériel de qualité au moins égale à celle dont ils disposaient initialement; y compris ceux qui ont investi dans du mobilier ou des machines haut de gamme."

Pas étonnant, donc, que plusieurs foyers aient déjà opté pour du matériel neuf. Les locataires doivent donner leur réponse avant fin septembre. Les premiers rendez-vous avec l’entreprise monégasque ES-KO (retenue suite à l’appel d’offres lancé fin 2017 par le gouvernement) seront donnés à partir du 17 septembre dans un appartement de la résidence où sera mis à disposition visuels, catalogues, échantillons et produits. Sont d’abord concernés les résidents des blocs B et D.

Pour l’heure, sur le nombre de résidents ayant déjà répondu, "un peu plus de la moitié ont choisi une cuisine neuve, les autres se divisent entre ceux qui veulent retrouver leur matériel et ceux qui veulent attendre de voir les catalogues avant de se décider", explique Albert Croesi.

Ce sera donc certainement plus de cent cuisines neuves qui vont être installées.

Mais que va-t-on faire du matériel actuellement placé dans des containers plombés à Nice ou Carros? "Le mobilier va être jeté et l’électroménager récupérable donné à une œuvre caritative", explique Albert Croesi. Avec les coûts faramineux qu’engendre cette triste mésaventure des Jardins d’Apolline, on suppose bien sûr que personne ne lésinera sur le retraitement éco-responsable des cuisines délaissées.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.