“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le gouvernement et Monaco Telecom unis pour la sécurité

Mis à jour le 17/04/2019 à 10:28 Publié le 17/04/2019 à 10:28

Le gouvernement et Monaco Telecom unis pour la sécurité

Développer les nouvelles technologies et l’usage d’internet, c’est bien.

Développer les nouvelles technologies et l’usage d’internet, c’est bien. Le faire en toute sécurité, c’est quand même mieux. Alors hier matin, dans l’enceinte du Monte Carlo Country Club, en marge des Rolex Masters, le Ministre d’État Serge Telle a remis à Martin Peronnet, directeur général de Monaco Telecom, une lettre d’intention pour le financement de solutions de sécurité Internet pour les particuliers et les professionnels.

Baptisés Monaco Care Safety et Monaco Care Password, ces services développés par F-Secure - acteur mondial de la sécurité numérique - sont annoncés comme « performants pour sécuriser les smartphones, ordinateurs ou tablettes ». Monaco Care Safety proposera des fonctionnalités de sécurité, telles que l’antivirus, la navigation sécurisée, la protection bancaire, la localisation de son équipement et la protection parentale. Monaco Care Password permettra de stocker en toute sécurité les mots de passe, numéros de carte bancaire et autres informations importantes.

Le Ministre d’État a précisé que « le numérique doit demeurer au service de l’humain, des individus de la communauté. Il ne s’agit pas de restreindre la liberté mais de la protéger. C’est l’un des objectifs de notre travail. Et, de ce point de vue, l’engagement des pouvoirs publics est essentiel. Il s’agit d’une mission régalienne, comme l’est la sécurité des biens et des personnes ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct