“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le Gemluc toujours plus actif contre le cancer

Mis à jour le 23/01/2016 à 05:08 Publié le 23/01/2016 à 05:08
Le Dr Philippe Brunner traite certains cancers avec des cryo-sondes.

Le Dr Philippe Brunner traite certains cancers avec des cryo-sondes. Jean-François Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Le Gemluc toujours plus actif contre le cancer

Ce groupement d'entreprises vient de faire un don de 100 000 euros au CHPG pour soigner grâce au froid extrême et un autre de 140 000 euros au centre scientifique pour la recherche

Faire avancer la recherche sur le gravissime cancer du pancréas avec le Centre scientifique de Monaco ; financer des sondes qui soignent grâce à la cryothérapie au Centre hospitalier Princesse-Grace. Le Gemluc, ce groupement des entreprises de Monaco qui s'engage depuis quarante-trois ans dans la lutte contre le cancer, redouble d'action en ce début d'année.

La semaine dernière, Patrick Bini, directeur du CHPG, exprimait toute sa gratitude à Béatrice Brych, présidente du Gemluc, qui remettait un chèque de 100 000 euros pour le service de radiologie interventionnelle du docteur Philippe Brunner.

« Aujourd'hui est une très belle journée qui restera longtemps gravée dans ma mémoire, explique le chef de service. Détruire des tumeurs par le froid extrême relève d'une technologie exceptionnelle qui sert pour lutter contre les métastases et dans le cancer du rein, du sein, du poumon et osseux. De plus, chaque cryo-sonde coûte 1 000 euros. Et pour traiter un patient, il faut de trois à six sondes. Le coût moyen de la procédure est donc de 5 000 euros. C'est un projet qui me tenait à cœur. Nous avons déjà traité cinq patients et trois autres doivent l'être la semaine prochaine. »

Financement de deux ans de recherche

Quelques jours plus tard, c'est le professeur Patrick Rampal, président du Centre scientifique de Monaco, qui a reçu 140 000 euros du Gemluc pour financer le salaire, durant deux ans, d'une post-doctorante charger d'étudier le cancer du pancréas.

« Le Gemluc est particulièrement actif, a déclaré le Pr Rampal lors de la remise de chèque. Après le soin, vous vous intéressez à la recherche. Tout ceci n'est possible que grâce à l'action du gouvernement et à une volonté princière très forte. Votre engagement est maintenant suivi par la Fondation Flavien et la Fondation Morra. Et cet engagement est d'actualité puisque le président Barack Obama vient de faire de la recherche en cancérologie une grande cause nationale. » Une grande cause largement suivie à Monaco.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.