“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Fort de Castillon, ouvert pour la première fois

Mis à jour le 17/09/2018 à 05:28 Publié le 17/09/2018 à 05:28
Le Fort de Castillon a attiré, hier, une centaine de visiteurs.

Le Fort de Castillon a attiré, hier, une centaine de visiteurs. Julien Avinent

Le Fort de Castillon, ouvert pour la première fois

À l'occasion des Journées européennes du patrimoine, la commune souhaitait pouvoir ouvrir, pour la toute première fois, les portes du fort de Castillon au public.

À l'occasion des Journées européennes du patrimoine, la commune souhaitait pouvoir ouvrir, pour la toute première fois, les portes du fort de Castillon au public. Pari tenu et réussi grâce aux efforts de l'association « MVCG Sud Est Côte d'Azur », qui en assure l'entretien depuis 2012 avec l'étroite collaboration du club « Monaco Airsoft Développement ».

Après un travail de nettoyage, de remise en état électrique et de sécurisation, le rez-de-chaussée de l'ouvrage militaire était donc visitable hier pour le plus grand plaisir de nombreux Castillonnais, Sospellois et autres habitants des communes voisines. L'occasion pour plus d'une centaine de visiteurs de découvrir une construction relativement atypique.

Le fort, achevé en 1936 après 4 ans de chantier, « a dû se mettre en conformité par rapport au terrain, explique Jean-Michel Grinda, président de « MVCG Sud Est Côte d'Azur ». « Construit à l'intérieur d'un éperon rocheux traversant, il a fallu que l'armée s'adapte pour répondre aux nécessités techniques identiques à tous les ouvrages de la ligne Maginot tout en assurant des besoins stratégiques spécifiques. »

Le fort, qui n'a servi à l'armée française que durant 72 heures avant l'armistice, est un ouvrage d'artillerie CORF composé de 5 blocs répartis sur trois niveaux. L'un pour le combat, l'autre pour les munitions et le dernier pour la vie des 360 hommes, dont 7 officiers, qui ont occupé les lieux avant la prise sous contrôle des Italiens, puis des Allemands. Ces derniers quittèrent le fort le 25 octobre 1944 (lire ci-dessous).

À terme, le bel ouvrage sera intégralement ouvert à la visite. On a hâte.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct