“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le dossier dure depuis plus de 20 ans... Grande avancée pour la bretelle de Beausoleil sur l'A8

Mis à jour le 10/09/2019 à 16:16 Publié le 10/09/2019 à 15:25
La bretelle de Beausoleil sur l'A8 avait été construite pour pallier un éventuel retard de la mise en service de la partie de l'autoroute entre la Turbie et Roquebrune-Cap-Martin en 1979.

La bretelle de Beausoleil sur l'A8 avait été construite pour pallier un éventuel retard de la mise en service de la partie de l'autoroute entre la Turbie et Roquebrune-Cap-Martin en 1979. Photo Dylan Meiffret

Le dossier dure depuis plus de 20 ans... Grande avancée pour la bretelle de Beausoleil sur l'A8

Serait-ce le bout du tunnel? Pas encore. Mais ce mardi 10 septembre, en tout cas, le projet de longue date de la bretelle de l'A8 de Beausoleil a fait un grand pas en avant. Les principaux protagonistes du dossier ont signé le protocole d'accord financier qui va permettre de lancer des travaux, probablement en 2021, attendus par des milliers d'Azuréens et par les élus locaux.

Dans ce dossier qualifié d'Arlésienne, il s'agit de requalifier pour plus de 6 millions d'euros la sortie de l'A8 dite de Beausoleil, située entre La Turbie et Menton, pour offrir aux automobilistes se rendant à Monaco et à l'Est du Département une alternative efficace à l'A500.

Cette portion autoroutière est, en effet, très souvent saturée aux heures de pointe le matin, tout comme son tunnel. Lequel ferme provisoirement pour des raisons de sécurité, dès lors que cent mètres de bouchons se forment à l'intérieur de l'ouvrage. Régulièrement, donc.

Une fermeture éphémère qui a des conséquences. Bon nombre d'usagers de la route se rabattent ainsi sur la sortie de la Turbie, un village qui ne possède pas les infrastructures routières pour supporter un tel trafic.

un an de travaux

Selon Blaise Rapior, directeur général du réseau Escota, les travaux devraient commencer "normalement en 2021". "Il reste des procédures administratives à conduire puis le marché de travaux à passer", explique-t-il.

La mise en service n'a pas été précisé mais les travaux devraient durer un an.

Difficile, dans ce dossier qui dure depuis plus de deux décennies, d'annoncer une date précise tant les lenteurs administratives ont été des freins au projet. "J'aurais préféré, je l'avoue, vous accueillir aujourd'hui pour l'inauguration des travaux", a d'ailleurs taquiné Jean-Jacques Raffaele.

Le maire de la Turbie a toujours prêché pour la réouverture de la bretelle de Beausoleil, jadis construite pour pallier un éventuel retard de la mise en service de la partie de l'autoroute entre la Turbie et Roquebrune-Cap-Martin en 1979.

Il a d'ailleurs été le fer de lance de la contestation quand en 2015, à son initiative, les élus locaux et parlementaires sont descendus dans la rue avec la population pour demander la remise en service immédiate de la bretelle.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct