“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le directeur du parc du Mercantour en visite à Breil

Mis à jour le 23/10/2018 à 05:16 Publié le 23/10/2018 à 05:16
Christophe Viret aux côtés du maire, André Ipert et de la conseillère régionale, Laurence Boetti-Forestier.

Christophe Viret aux côtés du maire, André Ipert et de la conseillère régionale, Laurence Boetti-Forestier. A.D.S.

Le directeur du parc du Mercantour en visite à Breil

À l'invitation de Laurence Boetti-Forestier, conseillère régionale, Christophe Viret, directeur du Parc national du Mercantour est venu à Breil, accompagné par Aurélien Collenot, responsable du secteur Roya-Bévéra.

À l'invitation de Laurence Boetti-Forestier, conseillère régionale, Christophe Viret, directeur du Parc national du Mercantour est venu à Breil, accompagné par Aurélien Collenot, responsable du secteur Roya-Bévéra. Monsieur Viret a été reçu en mairie par le maire de Breil, André Ipert en présence des responsables de diverses associations patrimoniales.

Un tour d'horizon des activités du parc a été fait. Le directeur a évoqué en particulier le développement de la marque « Esprit Parc national ».

Déclinée dans les dix parcs nationaux de France, cette marque est attribuée à des acteurs économiques volontaires, qui proposent des produits et services issus ou exercés sur les territoires des parcs nationaux.

La restauration des sentiers est aussi une priorité. Ce « patrimoine sentiers » est fragile : l'érosion guette, le ruissellement de l'eau ou le passage de plusieurs milliers de randonneurs et de troupeaux domestiques sur certains grands sites érodent très vite les chemins.

C'est pourquoi, le parc fait de l'entretien de ces sentiers une de ses priorités d'action depuis de nombreuses années.

La collaboration transfrontalière est un axe majeur de la politique du parc avec la mise en place d'un Groupement Européen de Coopération Transfrontalière. Ce GECT Parc européen/Parco europeo Alpi Marittime Mercantour coordonne et gère, pour ses membres, plusieurs projets de coopération transfrontalière, notamment dans le domaine de l'itinérance et du tourisme durable.

Il porte également la candidature au Patrimoine mondial de l'UNESCO du territoire des Alpes de la Méditerranée.

La discussion est ensuite venue sur les subventions européennes, dont notre territoire pourrait bénéficier en particulier dans le cadre du PITER/ALPIMED dont le parc va gérer le chapitre touristique.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct