“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le directeur des Jeux de la Société des Bains de Mer veut faire de Monaco "la destination de jeux la plus sécurisée d’Europe"

Mis à jour le 03/06/2020 à 19:38 Publié le 03/06/2020 à 20:30
Pascal Camia.

Pascal Camia. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le directeur des Jeux de la Société des Bains de Mer veut faire de Monaco "la destination de jeux la plus sécurisée d’Europe"

Aucun des prédécesseurs de Pascal Camia n’avait connu pareille situation: la fermeture des casinos de la Principauté, depuis plus d’un demi-siècle.

Alors que les casinos de Monte-Carlo rouvriront au public ce vendredi, le directeur des Jeux de la Société des Bains de Mer, Pascal Camia, peaufine cette reprise majeure pour le chiffre d’affaires de la SBM.

Comment s’est passé le confinement?
Nous avons organisé de nombreuses réunions, via Skype, pour préparer les hypothèses de reprise et les mesures sanitaires à mettre en place. Notre volonté est de faire de Monaco la destination de jeux la plus sécurisée pour les biens et les personnes en Europe. C’est ce projet que nous avons transmis au gouvernement, qui nous a permis de rouvrir en même temps que les restaurants, les cafés et les bars.

Quelles sont vos prévisions en matière de clientèle?
L’an dernier, 50 % du produit brut des Jeux en juillet et août 2019 a été réalisé avec des clients d’Europe de l’Ouest. Si on regarde la bouteille à moitié pleine, nous sommes optimistes avec l’ouverture espérée prochainement des frontières en Europe. Si on voit la bouteille à moitié vide, la clientèle de Russie, du Moyen-Orient, d’Asie et d’Amérique risque de nous manquer.

On ne les attend pas de sitôt, mais peut-être que mi-juillet, certains pourraient se remettre à voyager. Ce serait une bonne nouvelle. Et nous leur certifierons une sécurité sanitaire optimale. C’est sur cet aspect que nous avons misé.

L’ensemble des casinos de la SBM reprend son activité vendredi?
Non, le Sun et le Bay restent fermés. On se concentre sur les ouvertures des casinos de Monte-Carlo et du Café de Paris, avec des horaires aménagés pour démarrer et voir comment réagit la clientèle. Le Casino ouvrira donc de 14 heures à 2 heures.

Au Café de Paris, nous ne reprenons pas non plus pour le moment le “24 heures sur 24”. Les salles de jeux seront ouvertes de 10 heures à 2 heures.

Quel impact sur le personnel?
Le gouvernement a prolongé jusqu’à fin juin le CTTR, nous maintenons donc tous nos collaborateurs en chômage technique une semaine sur le mois. Tout le monde reprendra progressivement, en fonction du volume de clients que nous pourrons recevoir.

Quel est le volume le plus porteur entre les machines à sous et les jeux de table?
Si on fait la moyenne sur plusieurs années, ils sont équivalents. Mais sur l’exercice qui vient de se clôturer, nous notons une progression assez importante des appareils automatiques, même si les jeux de tables demeurent le chiffre d’affaires le plus porteur.

Le programme de travaux lancé dans le Casino se poursuit malgré ce coup d’arrêt de l’activité?
Le seul projet toujours actif, c’est l’ouverture d’une terrasse de jeux donnant sur l’allée François-Blanc pour les usagers de la salle Europe et les plus importants clients de machines à sous. Le chantier a pris un mois de retard, il devrait être achevé fin juillet. Nous voulions ensuite revoir les salons Touzet et la salle Médecin.

Je pense que nous aurons un ou deux exercices de retard sur ces projets.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.