Rubriques




Se connecter à

Le diocèse écrit les pages de son histoire

Le diocèse de Nice a son livre !

Y.D. Publié le 10/12/2015 à 05:14, mis à jour le 10/12/2015 à 05:14
Gilles Bouis et les auteurs de l'ouvrage lors de sa présentation au public, venu en nombre.
Gilles Bouis et les auteurs de l'ouvrage lors de sa présentation au public, venu en nombre. Y.D.

Le diocèse de Nice a son livre ! Et pas des moindres. Car l'ouvrage intitulé Le Diocèse de Nice, Histoire et identités d'une terre de contrastes a été réalisé par quatorze auteurs, un cartographe et un photographe, sous la direction de l'archiviste du diocèse, Gilles Bouis. Le tout postfacé par l'évêque de Nice, Mgr André Marceau. Soit un travail mûri pendant trois ans, qui compte près de 300 pages riches en illustrations, gravures et photos anciennes, en cartes, et en documents qui racontent les hommes, les femmes, les lieux, les événements qui ont façonné le diocèse de Nice.

« C'est bien plus qu'un livre religieux. C'est un livre historique ! Qui retrace dix-sept siècles… La vie de ceux qui nous ont précédé est ce qui nous façonne aujourd'hui », a expliqué Christian Riehl, l'éditeur, p.-d.g. des Editions du Signe.

« Ecrire l'histoire du diocèse, c'était prendre en compte la succession apostolique du siège épiscopal, mais aussi le peuple chrétien, les institutions, les pratiques dévotionnelles, les particularités de chaque période historique, et inscrire la narration dans un espace précis » a poursuivi Gilles Bouis, avant de rappeler les « réalités ecclésiales fort diverses » qui ont fait le diocèse, « dépositaire des anciens évêchés d'Antibes Grasse, Vence, et Glandève, ainsi que d'une partie des actuels territoires de Vintimille et Monaco ». L'évêque de Nice, Mgr André Marceau, a conclu : « Cette histoire, ce sont des hommes, des femmes, des populations chrétiennes, non chrétiennes qui l'ont faite. À nous de continuer à écrire les pages de ce magnifique livre… »

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.