Rubriques




Se connecter à

Le déconfinement à Monaco: mode d’emploi

Jour J ! La Principauté déconfine aujourd’hui. Certes, sans spectacles ni loisirs, ce ne sera pas la folie des grands jours. Mais la grande majorité des commerces rouvre. Un premier pas…

J. D. Publié le 04/05/2020 à 09:15, mis à jour le 04/05/2020 à 09:33
Cyril Dodergny

Après 49 jours de confinement, on peut aujourd’hui, « circuler librement sur le territoire sans avoir à justifier de ses déplacements », a confirmé le ministre d’État, Serge Telle. Bonne nouvelle, parce qu’hier après-midi encore, les agents de la Sûreté publique étaient à la sortie est de la Principauté et stoppaient les automobilistes : « Où est-ce que vous allez ? » C’est du passé, n’en parlons plus.
Mais ce déconfinement n’est pas non plus un retour à la vie d’avant. Loin de là. D’ailleurs, le Conseil national doit voter demain soir le projet de loi n° 1014 rendant, entre autres mesures, le télétravail obligatoire sur les postes le permettant pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

Les scolaires encore à la maison

Monaco met aujourd’hui en place le « stop-and-go », un dispositif que le ministre d’État, Serge Telle, veut « progressif et prudent » pour permettre un retour lent des activités économiques et récréatives du pays avec possibilité, si besoin, de rebrousser chemin.
Depuis ce matin, le déconfinement permet la réouverture des administrations, des commerces, des lieux de culte, des salons de coiffure, des lieux de soins, de la vente à emporter et de tous les chantiers. Il est également possible de sortir du port avec son bateau ou d’emprunter un hélicoptère privé.
Suivront les scolaires, du moins certains d’entre eux, dès lundi 11 mai (le 11 mai, ce sont les lycéens de Première, Terminale, ainsi que les étudiants de BTS qui reprendront les cours. Le 18 mai, les classes de 6e et 3e des collèges. Et le 25 mai, les écoliers de CP et CM2. Les autres classes ne retourneront pas dans leur établissement respectif.)
Puis, dans un mois, si la situation le permet, l’activité pourrait reprendre pour les restaurants, cafés, salles de jeux, lieux d’expositions, cinémas, plages et piscines. Ainsi que dans les salles de sport, en privilégiant l’exercice physique à l’extérieur.

Soins de beauté sur rendez-vous uniquement

Mais pour revenir à la normale (ou presque) d’ici un mois, des règles strictes sont à respecter : un espace sanitaire de 1,50 mètre entre chaque personne dans les lieux publics, le port du masque est obligatoire dans les bus et les boutiques, et fortement recommandé dans les lieux publics extérieurs.
Besoin d’aller chez le coiffeur ou chez l’esthéticienne ? Les premiers qui prendront rendez-vous seront les premiers coiffés.

 

Reprises des célébrations dans les églises et les chapelles

La dispense générale d’assistance à la messe dominicale et aux jours de fêtes reste en vigueur, afin que les personnes les plus vulnérables soient incitées à demeurer prudentes.
La messe dominicale continuera à être retransmise sur les réseaux sociaux et sur la chaîne de télévision Monaco Info, le dimanche à 11 heures.
Les différentes églises et chapelles sont ouvertes. Le port du masque devient obligatoire pour les fidèles et le personnel dès leur entrée. Une signalétique rappelle les gestes barrières et mentionne le nombre de fidèles autorisés à l’intérieur.
Ce nombre est déterminé en prenant comme base un maximum d’une personne pour 4 m2 et le respect d’une distanciation sanitaire de 1,5 mètre.
Un distributeur de produit hydroalcoolique est disponible à l’entrée. Les bénitiers doivent demeurer vides.
En fonction des différents lieux, et dans la mesure du possible, une entrée et une sortie distinctes sont matérialisées et un flux de circulation mis en place – en particulier pour le mouvement de communion – pour éviter que les personnes se croisent.
Aucun livret de messe n’est mis à la disposition des fidèles, seules des feuilles photocopiées et à usage unique peuvent être proposées.
Un même micro ne peut être utilisé que par une même personne au cours de la célébration (la proclamation des lectures et des intentions de prières est assurée par le seul célébrant ou, s’il y a un autre prêtre, un diacre ou un lecteur, le célébrant proclame l’Évangile et prononce l’homélie depuis le siège de présidence).
Le geste de paix n’est pas proposé.
Pour la distribution de la communion, les prêtres ou les diacres se lavent les mains, avant et après, avec du gel hydroalcoolique.
Le port du masque leur est recommandé. Les fidèles sont invités à recevoir la communion dans la main.

Les fidèles peuvent retourner dans les lieux de cultes mais une distance de 1,5 mètre doit être respectée. J. D..
Des parois vitrées équipées d’un hygiaphone sont en cours d’installation dans les salles d’audience, pour protéger les juges et le représentant du ministère public. Cyril Dodergny.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.