“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le couvre-feu nocturne est prolongé jusqu'au 18 décembre à Monaco

Mis à jour le 27/11/2020 à 16:18 Publié le 27/11/2020 à 16:00
Le couvre-feu nocturne, de 20h à 6h, reste en vigueur à Monaco jusqu'à mi-décembre.

Le couvre-feu nocturne, de 20h à 6h, reste en vigueur à Monaco jusqu'à mi-décembre. Photo C. D

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le couvre-feu nocturne est prolongé jusqu'au 18 décembre à Monaco

Malgré un recul favorable de l’épidémie de Covid-19 en Principauté, le gouvernement princier a décidé de prolonger le couvre-feu nocturne jusqu’au 18 décembre. Celui-ci, en vigueur depuis le dimanche 1er novembre, arrivait à expiration à la fin du mois.

Dans les faits, donc, rien ne change à Monaco au moins jusqu'à mi-décembre. Le port du masque reste obligatoire, en tout temps et en tout lieu, dès l’âge de 5 ans, même dans les parties communes du domaine privé.

Le couvre-feu nocturne sera toujours en vigueur de 20h à 6h du matin avec le fameux régime dérogatoire pour les restaurants, salles de spectacle et casinos jusqu'à 21h30.

A partir de cet horaire là, les clients doivent déserter les lieux et se voient remettre un justificatif par l'établissement en question, prouvant la date de départ en cas de contrôle par la Sûreté publique.

Les commerces restent ouverts

Les bars, salles de sports, discothèques, les piscines et spas restent fermés.

Les règles dans les restaurants - à savoir six convives par table, la distanciation d'1,5 mètre entre les tables, l'ambiance musicale proscrite, la réservation obligatoire pour le dîner - restent d'actualité.

"Nous sommes dans une situation qui évolue favorablement, a justifié le ministre d'Etat, Pierre Dartout. En trois semaines, le taux d'incidence a été divisé par trois [76,32 pour la semaine du 19 au 25 novembre contre 315,79 pour la semaine du 2 au 8 novembre, ndlr]. Le chiffre reste toutefois élevé et, ces derniers jours, le nombre de cas positifs était élevé. Ce jeudi soir, nous avions toujours trois personnes en réanimation au CHPG. On est monté jusqu'à 7 personnes ces dernières semaines. Ces chiffres, sans nous inciter à quelconque triomphalisme qui serait de mauvais goût, montrent que nous sommes en bonne voie."

A la mi-décembre, c'est le prince Albert II qui prendra la parole pour détailler la stratégie de l'exécutif monégasque pendant les fêtes de fin d'année.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.