“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Vétuste", "familiale", "moderne", "propreté à revoir"... Que pensent les usager...

Grosse opération d'héliportage de matériel pour les déroutés de Sospel

Ces cinq bonnes raisons d'aller aux portes ouvertes des architectes à Menton

Il alimentait le trafic de cannabis aux abords du lycée Paul-Valéry de Menton

Pourquoi votre courrier arrivera une heure plus tard dès la fin du mois à Monaco

Le Corbusier et E. Gray

Mis à jour le 17/03/2018 à 05:07 Publié le 17/03/2018 à 05:07
La convention a été signée par le Conservatoire du littoral, le CMN, la municipalité et Cap Moderne.

Le Corbusier et E. Gray

À partir du 2 mai, le Centre des monuments nationaux assurera l'ouverture au public et une partie de la valorisation du site Cap Moderne, à Roquebrune. Un pas de plus vers la pérennité

En apparence, ce pourrait n'être qu'un (petit) détail administratif. Mais la portée symbolique d'un tel changement, elle, est considérable. À compter du 2 mai prochain, le Centre des monuments nationaux (CMN) assurera la cogestion du site Cap Moderne, aux côtés de l'association éponyme, durant deux ans. Avant de prendre définitivement la main au printemps 2 020 (1). Offrant au lieu culturel - composé d'œuvres des illustres Le Corbusier et Eileen Gray - la pérennité rêvée.

L'établissement public ayant pour vocation de «...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct