“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le conservatoire voit la vie en... fleurs !

Mis à jour le 04/06/2019 à 10:17 Publié le 04/06/2019 à 10:17
Des fleurs par milliers ont dansé au palais de l’Europe : des nénuphars, des petites pousses, des marguerites et autres plantes charmantes.

Des fleurs par milliers ont dansé au palais de l’Europe : des nénuphars, des petites pousses, des marguerites et autres plantes charmantes. R.D.

Le conservatoire voit la vie en... fleurs !

Le gala de danse du conservatoire municipal de Menton est toujours un moment important pour les familles, qui découvrent sur la scène du palais de l’Europe les petits pas dansés de leurs enfants, mais il est aussi un moment de fierté et de stress pour tous ces apprentis danseurs, qui se transforment en artistes le temps de deux spectacles.

Le gala de danse du conservatoire municipal de Menton est toujours un moment important pour les familles, qui découvrent sur la scène du palais de l’Europe les petits pas dansés de leurs enfants, mais il est aussi un moment de fierté et de stress pour tous ces apprentis danseurs, qui se transforment en artistes le temps de deux spectacles. Cette année, le thème principal était « La vie en fleurs ». Et chaque groupe d’élèves (par niveau) a présenté sa chorégraphie signée Brigitte Van de Casteele et Luca Tozzi, les deux professeurs de danse du conservatoire. Dans des costumes tous plus beaux les uns que les autres, les élèves ont tour à tour ému, amusé et impressionné leur public venu nombreux dans le théâtre Francis-Palmero pour les deux représentations. Des tout-petits sortis d’un pot de fleurs aux plus grandes (cycle fin d’études) vêtues de coquelicots aussi flamboyants que le tango qu’elles ont interprété, c’est une palette de fleurs dansantes qui a défilé : marguerites, muguet, hortensias, nénuphars, roses, bourgeons et... pivoines.

Un festival de couleurs et de beauté dansé par l’ensemble des élèves de l’établissement sur des musiques classiques et plus actuelles.

Mention spéciale pour la partie de danse contemporaine qui a permis aux élèves de deuxième cycle et fin d’études de laisser entrevoir une autre perception de la danse, plus intime, expressive et qui démontre qu’elle est assurément un art qui s’apprend et qui se vit.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct