“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le Conseil économique et social des jeunes a présenté ses voeux

Mis à jour le 20/04/2018 à 05:08 Publié le 20/04/2018 à 05:08
Le Conseil économique et social (CES) présente ensuite ses projets au gouvernement.

Le Conseil économique et social (CES) présente ensuite ses projets au gouvernement. Manuel Vitali

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Conseil économique et social des jeunes a présenté ses voeux

La séance plénière de la 11e édition du Conseil économique et social des jeunes s'est tenue dans l'enceinte du Conseil Économique et Social (CES).

La séance plénière de la 11e édition du Conseil économique et social des jeunes s'est tenue dans l'enceinte du Conseil Économique et Social (CES). Au cours de cette réunion, présidée par Didier Linotte, président du tribunal suprême et parrain de cette édition, en présence d'Isabelle Bonnal, directeur de l'Éducation nationale de la jeunesse et des sports et de Michel Gramaglia, vice-président du CES, une trentaine d'élèves, répartis en quatre groupes, ont successivement présenté et voté leurs projets de vœux comme la création d'une ligne maritime Menton-Monaco-Nice avec une « navette des mers », l'aménagement de toits publics pour la jeunesse, la modification de la législation relative à la protection contre le tabagisme en Principauté ou la création d'un parcours humanitaire et environnemental.

Les élèves s'inscrivent à ce projet sur la base du volontariat et dans le cadre d'une option en début d'année scolaire. Encadrés par des membres du CES et des professeurs-référents, ils rencontrent des responsables gouvernementaux et privés pour construire leur dossier. Le CES transmet, à l'issue de cette cérémonie, les vœux au gouvernement qui s'efforce, quand ils sont réalisables, de leur donner vie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.