“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le comte de Longjumeau, baron de Massy et marquis de Chilly reçu dans l'Essonne

Mis à jour le 21/06/2018 à 05:13 Publié le 21/06/2018 à 05:13
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le comte de Longjumeau, baron de Massy et marquis de Chilly reçu dans l'Essonne

Dans la lignée de ses visites de territoires liés historiquement à sa famille, le prince Albert II était mardi dans le département de l'Essonne, en Ile-de-France.

Dans la lignée de ses visites de territoires liés historiquement à sa famille, le prince Albert II était mardi dans le département de l'Essonne, en Ile-de-France. Une visite amicale en qualité de comte de Longjumeau, baron de Massy et marquis de Chilly, titres historiques portés par les princes de Monaco, acquis en 1777 au moment du mariage du prince Honoré IV et son mariage avec Louise d'Aumont-Mazarin.

À Longjumeau pour démarrer la journée, le souverain a été accueilli par la maire Sandrine Gelot, au château du Clos Saint-Cyr. Un site sur lequel il a découvert l'espace de la biodiversité du parc Nativelle, attenant au Clos. Composé de serres, d'un espace paysager, d'une mare et de la maison de l'abeille, il est désormais dénommé « Espace de la biodiversité Albert II de Monaco ». Avec les membres du conseil municipal des enfants, le souverain y a planté un olivier.

À Massy ensuite, reçu par les autorités, en visitant l'opéra de la ville, le prince a dévoilé une plaque qui rebaptise l'espace pédagogique de l'établissement de son nom. En 2019, sur cette scène se jouera notamment Rigoletto, produit par l'opéra de Monte-Carlo.

Puis le souverain a poursuivi sa journée à Chilly-Mazarin, dont le parc de l'ancien château de ses ancêtres abrite désormais l'hôtel de ville. Accueilli par le maire, Jean-Claude Beneytou, il a assisté à une bénédiction en l'église Saint-Etienne, récemment restaurée avec le concours du souverain, et qui conserve les sépultures d'ancêtres des princes de Monaco.

À la suite de la bénédiction, Albert II, le maire et les enfants ont planté deux oliviers devant l'église avant l'inauguration d'une salle d'exposition « Louise d'Aumont, marquise de Chilly » au sein de la mairie. Le prince y a découvert une exposition présentant les liens unissant Chilly-Mazarin à Monaco et l'ouvrage historique, édité à cette occasion.

Toute la journée dans l'Essonne, le souverain est allé à la rencontre de la population, avec plusieurs séquences dans les trois communes où, à chaque fois, il est allé à la rencontre de la population.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.