“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le cinéma lutte samedi pour une belle cause

Mis à jour le 01/03/2018 à 05:03 Publié le 01/03/2018 à 05:03
Ho Hai Quang, arrivé hier de la Réunion, et son ami sospellois Georges Eberhardt, l'un des responsables du cinéma de Sospel.

Ho Hai Quang, arrivé hier de la Réunion, et son ami sospellois Georges Eberhardt, l'un des responsables du cinéma de Sospel. J.A

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le cinéma lutte samedi pour une belle cause

sospel

Après le rire du cycle Bourvil d'il y a 10 jours (1), voici venu l'heure des interrogations et d'éventuelles prises de conscience au cinéma.

Ce samedi, l'association du cinéma d'hier et d'aujourd'hui propose de participer à une manifestation caritative (lire par ailleurs) consacrée à l'association «Orange DiHoxyn».

Cette dernière vient en aide aux victimes vietnamiennes de l'agent orange, produit employé comme arme chimique par l'armée américaine durant la Guerre du Vietnam.

Il s'agissait d'un puissant défoliant, un type d'herbicide fabriqué alors entre autres par Monsanto, aux conséquences dévastatrices sur les civils et militaires exposés. Aujourd'hui, près de 50 ans plus tard, l'agent orange continue de contaminer terre et hommes. Les maladies et malformations à la naissance demeurent. C'est pour cela qu'énormément d'associations dans le monde, dont Orange DiHoxyn, soutiennent la franco-vietnamienne Tran To Nga qui s'est engagée dans un bras de fer judiciaire contre les géants de l'industrie chimique. Appelés à indemniser les victimes actuelles évaluées par la Croix-Rouge à plus de 3 millions.

Le cinéma de Sospel s'implique donc pour contribuer à lutter en faveur de cette cause. C'est ainsi que, samedi à 16h, sera projeté le documentaire «Agent orange, une arme de destruction massive» réalisé par Ho Hai Quang. L'homme, ami des membres actifs du cinéma Chantal et Georges Eberhardt, maître de conférences en sciences économiques, musicien et président-fondateur d'Orange DiHOxyn, sera présent pour des échanges et le concert qui s'en suivront. «Chacun devrait participer à ce combat, s'émeut Ho Hai Quang. Les produits toxiques continuent à être produits par Monsanto et d'autres. Tout le monde est donc concerné par ce combat.»


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.