“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le CHPG et le CSM officialisent leur union

Mis à jour le 03/10/2018 à 05:03 Publié le 03/10/2018 à 05:03
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Le CHPG et le CSM officialisent leur union

L'hôpital et le centre scientifique sont désormais partenaires pour des actions dans le domaine de la recherche clinique, pour mieux comprendre les pathologies et adapter les traitements

Dans les faits, ils sont partenaires de longue date. Mais en signant, lundi soir, un accord-cadre, le Centre hospitalier Princesse Grace et le Centre scientifique de Monaco ont entériné une destinée commune. Une destinée portée sur la recherche clinique.

« Si le CHPG n'a pas le statut de centre hospitalier universitaire, il n'en demeure pas moins un établissement fortement impliqué dans la recherche clinique » a souligné Benoîte de Sevelinges, la qualifiant de « dynamique ».

En dix ans, le CHPG a initié plus de 200 projets, impliquant 5 000 patients. Parmi eux, 33 projets développés avec le Centre scientifique, représentant un investissement de 1,7 million d'euros. Sur des thématiques impliquant notamment l'hémodialyse ou des pathologies cardiaques. Les plus pertinents ont d'ailleurs été présentés au souverain, lundi soir, par les médecins et chercheurs, en clôture de la première journée de la recherche clinique.

« La recherche clinique est un des facteurs majeurs qui contribue à l'excellence médicale que recherche le CHPG et dont le CSM a incité le chemin depuis dix ans », détaille le professeur Patrick Rampal, président du Centre scientifique.

Patients impliqués

« À l'heure où chacun pose la question du coût de la santé, l'on pourrait se demander pourquoi le CHPG continue à s'investir et à investir dans la recherche clinique. Et bien parce que grâce à ces protocoles, on peut mieux comprendre les pathologies, améliorer les traitements et ainsi mieux répondre aux besoins de nos patients. Être au cœur de la recherche clinique, c'est être à même de proposer à nos patients non seulement les prises en charge les plus en pointe mais aussi d'être eux-mêmes acteurs de ces recherches en acceptant de participer à un protocole », confirme Benoîte de Sevelinges.

À ce titre, le partenariat aujourd'hui entériné entre les deux entités devrait être proactif.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.