“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le Cambodge au programme de la rentrée du Club des reporters

Mis à jour le 29/10/2016 à 05:08 Publié le 29/10/2016 à 05:08
« Le pays du sourire », bien représenté ici par les enfants. 	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Cambodge au programme de la rentrée du Club des reporters

La soirée du Club des reporters fait sa rentrée le mercredi 2 novembre à 20 h 45 à la « Salle 93 », 16 rue Jules-Ferry (1).

La soirée du Club des reporters fait sa rentrée le mercredi 2 novembre à 20 h 45 à la « Salle 93 », 16 rue Jules-Ferry (1).

Le club accueillera Brigitte et Jean-Claude Pique, les créateurs et organisateurs de l'association « Rendez-vous des voyageurs » de Villeneuve-Loubet.

Ils présenteront « Le Cambodge, un pays né de l'eau », en vidéo-diaporama, projeté sur grand écran (durée 1 h 30).

C'est le fruit d'un voyage de quatre semaines effectué en bus, en bateau, en pirogue, en cyclomoteur, à pied. À travers les magnifiques temples d'Angkor, mais aussi la grouillante capitale Phnom Penh, les plages de sable fin de Sihanoukville et de Kep, les villages flottants sur le lac Tonlé Sap, les dauphins d'eau douce de Kratié, les plantations d'hévéas de Kampong Cham, celles de poivriers de Kampot, les mangroves de Koh Kong...

Un pot de l'amitié sera offert par Beausoleil Ciné Photo Club, afin de permettre des échanges avec les auteurs de ce vidéo-diaporama.

L'entrée est libre et gratuite, la soirée s'adresse à tout public.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.