“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le Buddha Bar sublime la Saint-Valentin en cocktail

Mis à jour le 19/01/2018 à 05:02 Publié le 19/01/2018 à 05:02
Daniel Frédéric du Monte-Carlo Bay en pleine  préparation de son «RedFlowers».

Daniel Frédéric du Monte-Carlo Bay en pleine préparation de son «RedFlowers». T.M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Buddha Bar sublime la Saint-Valentin en cocktail

Le premier concours de cocktails de la SBM, organisé pour la fête des amoureux, a distingué Cédric Souetre et sa potion «Amour infini». à déguster le 14 février dans tous les établissements du groupe

Ce lundi 15 janvier était, paraît-il, le jour le plus déprimant de l'année scientifiquement parlant. Quel autre meilleur remontant, dès lors, qu'un cocktail à siroter en fin de journée ?

Hasard ou non, c'est justement ce lundi placé sous le signe de la mélancolie que la SBM avait choisi d'étrenner un nouveau concours gustatif. Après les bûches de Noël, un jury composé de représentants de la société, de journalistes et d'instagrammeuses, avaient donc la douloureuse tâche de trancher entre cinq cocktails portant la signature « Saint-Valentin ».

En lice lors de cette première organisée au Blue Gin du Monte-Carlo Bay, cinq établissements du groupe SBM, pour autant de barmen.

« N'oubliez pas que c'est pour la Saint-Valentin, donc il s'agit à la fois du meilleur cocktail mais aussi de celui qui représentera le mieux ce que peut être la Fête de la Saint-Valentin dans votre esprit », préconisait Didier Boidin, directeur général des opérations hôtelière et des achats de la SBM en prélude de la dégustation.

« Laissez libre cours à son imagination »

Les candidats se sont ensuite présentés un à un pour réaliser leurs œuvres spiritueuses. Mot d'ordre de ce concours : « Laissez libre cours à son imagination. Participer à l'enchantement gustatif et visuel des clients. Et se faire plaisir ! »

Quant au jury, le jugement devait répondre à des critères olfactif, de goût et d'équilibre des saveurs, d'esthétisme, ou encore d'attitude et de savoir-faire des barmen. Sans perdre de vue le thème de la Saint-Valentin et la réflexion menée autour de ce dernier par les candidats.

Au moment de passer à l'acte, chacun sa technique (shaker ou verre à mélange), sa dextérité et ses astuces (notamment pour dissimuler les tremblements), et surtout son originalité.

Bientôt au tour des concierges ?

Mentions spéciales pour le vainqueur et ses coupes dont les pieds joints formaient un cœur (lire ci-dessous) et à l'Hôtel Hermitage pour son « Golden Heart » à base de tequila et de chocolat versés dans un cœur… en chocolat. Gourmand et croquant.

Le Café de Paris s'est démarqué en insistant sur les notes fruitées, rehaussées de Champagne brut et mis en beauté par un tour de verre givré au sirop de fraise. Nom de code : « Idylle ».

Au rayon exotisme, la palme revient au Monte-Carlo Bay et son « RedFlowers » mariant citron, passion, fleur d'hibiscus et Russian Platinium infusée au thé wasabi fraise.

Quant au « True Desire # Passion », sa recette couchée sur un parchemin à emporter a fait son effet.

Un concours apprécié qui pourrait rapidement faire des émules. Pour arbitrer un cocktail de l'été ou encore... entre concierges !

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.