“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le Broc Troc soigne son retour au Palais de l'Europe

Mis à jour le 28/01/2018 à 05:15 Publié le 28/01/2018 à 05:15
Cadeau du conseil municipal à l'impératrice Eugénie pour les 25 ans du rattachement de Menton à la France.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Broc Troc soigne son retour au Palais de l'Europe

Annulé l'an dernier pour des raisons de sécurité, l'événement phare du Rotary club de Menton revient ce week-end. Avec au programme plus de 150 exposants s'adressant à toutes les envies

Pour apprécier le Broc Troc, un trait de caractère est absolument indispensable. L'amour des vieilles choses. Pas les vieilleries, non, mais les objets d'un autre temps. Témoignages d'une époque passée, mais sûrement pas dépassée. « De plus en plus, le Broc Troc s'apparente à un salon de la brocante, explique l'organisateur de l'événement au sein du Rotary, Jean-Michel Huertas. Nous ne sommes pas pour autant dans de la vente d'antiquités, mais il s'agit de moins en moins d'un vide grenier. Je dirais qu'on a, cette année, 80 % de produits de qualité. Et quelques incontournables du vide-greniers pour le pourcentage restant… »

De quoi satisfaire les amoureux d'histoire. Sous toutes ses formes, toutes périodes confondues.

Des traces palpables du passé local

Livres sur le général de Gaulle, ouvrage sur l'historique de la Principauté de Monaco, figurines de soldats du siècle passé, affiches de grands événements… émaillent ainsi les deux étages du Palais de l'Europe.

Parmi les plus belles empreintes de l'histoire locale, on compte également une lettre du maire de Menton à la toute fin du XIXe siècle. « C'est une pièce que Napoléon III a tenue entre les mains. Et regardez un peu comment on s'exprimait à l'époque… » souffle Jean-Luc Inversini. Et pour cause : le document en question n'est autre qu'un cadeau du conseil municipal de 1 886 à l'impératrice Eugénie, pour fêter les 25 ans du rattachement de Menton à la France. Aigle, drapeau français et blason de la ville à l'appui.

À côté de cette pièce d'une grande rareté, une vieille maquette de char pour le Carnaval de Nice. Preuve que papier déroulé comme papiers mâchés supportent à merveille l'épreuve du temps.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.